Samedi, 13 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde >

Un haut chef militaire du Hezbollah tué dans une frappe israélienne

Mercredi, 10 janvier 2024

Un haut responsable militaire du Hezbollah pro-iranien a été tué dans une frappe israélienne lundi dans le sud du Liban, sur fond de craintes d’un embrasement régional, a indiqué un responsable libanais de sécurité à l’AFP.

Un haut chef militaire du Hezbollah tué dans une frappe israélienne

L’homme « jouait un rôle de premier plan dans la direction des opérations militaires dans le sud » où le Hezbollah libanais mène depuis trois mois des attaques quasi quotidiennes contre Israël, qui riposte par des bombardements, a précisé ce responsable qui a requis l’anonymat. Il a été tué « dans une frappe israélienne qui a visé sa voiture dans le village de Kherbet Selm », à une dizaine de kilomètres de la frontière avec Israël, a-t-il ajouté.

Dans l’après-midi, le Hezbollah a annoncé la mort du commandant Wissam Hassan Tawil, tué au combat. Il s’agit du plus haut responsable militaire du Hezbollah tué depuis que cette puissante formation a ouvert le front avec Israël pour soutenir le Hamas palestinien, son allié.

Le Hezbollah a salué sa participation à la capture de soldats israéliens ayant déclenché la guerre à l’été 2006 contre Israël, mais aussi les opérations spécifiques qu’il a menées en Syrie. Le groupe a précisé qu’il a « dirigé de nombreuses opérations » contre les soldats israéliens à la frontière israélo-libanaise depuis le 7 octobre 2023.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique