Lundi, 26 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde >

Coup d’Etat au Burkina Faso

Lundi, 07 février 2022

Coup d Etat au Burkina Faso

Des militaires en uniforme ont annoncé, lundi 24 janvier au soir, à la télévision nationale, avoir pris le pouvoir au Burkina Faso, au terme d’une journée de confusion. Le Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR), « qui regroupe toutes les composantes des forces de défense et de sécurité, a ainsi décidé de mettre fin au pouvoir de M. Marc Roch Christian Kaboré ce 24 janvier 2022 », a annoncé le capitaine Kader Ouedraogo.

Il a également annoncé la fermeture des frontières, la dissolution du gouvernement et de l’Assemblée nationale, ainsi que la suspension de la Constitution. Alors que le président, quant à lui, dit avoir quitté ses fonctions. La télévision publique burkinabée RTB a publié une lettre manuscrite signée de la main du chef de l’Etat, dans laquelle il indique « déposer sa démission », « dans l’intérêt supérieur de la nation, suite aux événements qui s’y déroulent » depuis dimanche. Ce coup de force a été largement condamné sur la scène internationale, notamment par l’Onu, qui a appelé les auteurs à « déposer les armes » et à protéger « l’intégrité physique » du président Kaboré. Ce putsch intervient alors que le Sahel est de plus en plus déstabilisé par le terrorisme, qui frappe également le Niger et le Mali, un pays qui a lui aussi été le théâtre de deux coups d’Etat en quelques mois.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique