Mardi, 18 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde >

Le CAF soutient les étudiants francophones

Samar Zaree, Mardi, 11 février 2020

Le Centre d’Activités Francophones (CAF) de la Bibliotheca Alexandrina a organisé, du 2 au 6 février, un programme de formation destiné aux étudiants francophones des universités égyptiennes (FEFUE).

Dans le cadre du rôle joué par le Centre d’Activités Francophones (CAF) de la Bibliotheca Alexandrina comme établissement faisant la promotion de la culture francophone à l’échelle locale et régionale, le centre a orga­nisé son programme annuel de for­mation pour les étudiants des uni­versités francophones. « Le CAF accorde une priorité aux élèves et aux étudiants issus des établisse­ments scolaires et universitaires francophones et met en place une myriade d’activités variant entre conférences, débats, colloques, tables rondes, ateliers et différentes rencontres culturelles et scienti­fiques. Et c’est dans ce but que le centre organise chaque année des cours de formation, deux ou trois éditions pendant les vacances d’été et une ou deux pendant les vacances de mi-année », explique Marwa Al-Sahn, directrice du CAF, en ajoutant : « Cette année, la forma­tion, dans son 22e édition, a com­pris 45 étudiants de 5 universités, dont celles de Fayoum et d’Assiout, et pour la première fois, celles d’Al-Azhar et d’Al-Arich. Près de la moitié des participants venaient d’Al-Arich, on a voulu encourager ces étudiants venus de loin et qui vivent dans une région où la situa­tion sécuritaire est précaire ». Selon Marwa Al-Sahn, tous ces étudiants sont venus améliorer leur niveau de langue, de savoir et de culture. De même, des professeurs travaillant dans des universités françaises sont venus organiser des ateliers destinés au corps ensei­gnant.

Pour ce qui est des étudiants, les jours de formation commencent à 9h et se poursuivent jusqu’à 18h. Ils comprennent plusieurs ateliers de travail : chant, théâtre, traduction, recherche, etc. Figurait aussi le pro­gramme « Arabesque », qui fait partie du projet « La Caravane des dix mots de la francophonie », organisé chaque année par l’Orga­nisation Internationale de la Francophonie (OIF) et auquel parti­cipe le CAF. Cette année, le thème de ce programme était l’eau. L’objectif est que les participants recherchent des mots peu communs relatifs à ce thème et utilisés dans les pays francophones.

En fait, cela fait six ans que le pro­gramme FEFEU cherche à servir les étudiants des facultés des lettres et de pédagogie, ainsi que la faculté des langues (Alsun). Et à la fin de chaque édition, des certificats sont distribués aux participants. « Nous n’étions pas au courant de ce programme et nous avons été choisis par notre professeur de français. C’était une vraie oppor­tunité, cette formation était très utile, surtout en ce qui concerne l’oral », affirme Donia Ihab, étudiante à la faculté des lettres de l’Université d’Al-Arich. « Une formation hors du cadre universitaire », ajoute-t-elle. Cependant, certains, telle Fadwa Issa, responsable au CAF, estiment que la durée de la formation n’est pas satis­faisante. « C’est pour cela qu’on essaie de communiquer avec nos étu­diants du FEFEU sur notre page Facebook pour que les étudiants soient toujours au courant des concours ou des activités que nous organisons et pour qu’ils y partici­pent », conclut Fadwa.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique