Lundi, 22 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde >

Hébron : Israël renvoie les observateurs internationaux

Mardi, 29 janvier 2019

Hébron : Israël renvoie les observateurs internationaux
(Photo:Reuters)

Le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a annoncé lundi dernier qu’Israël mettait fin au mandat de la mission internationale des observateurs, basée à Hébron. Dans cette ville, la plus grande de Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967, les tensions sont vives entre Palestiniens et colons israéliens. 600 colons vivent à Hébron, protégés par des milliers de soldats, au milieu de 200 000 habitants palestiniens. La colonisation israélienne dans les territoires occupés est considérée comme illégale par la communauté internationale. Cette mission, baptisée TIPH (Présence internationale temporaire à Hébron), est composée d’une soixantaine d’observateurs de différentes nationalités. Elle a été déployée à Hébron dans le cadre d’un accord israélo-palestinien, conclu après le massacre, en février 1994, par un colon israélien de 29 Palestiniens priant dans la mosquée d’Ibrahim, au coeur de la Vieille ville, lieu saint pour les musulmans.

Cette mission civile d’observation a pour tâche principale de recenser et de rapporter les violations commises par les colons ou par les Palestiniens. Ces dernières années, Israël a porté plainte à plusieurs reprises contre certains des membres de la mission, accusés de ne pas être impartiaux. La ville d’Hébron est souvent décrite comme une poudrière et les tensions y sont particulièrement vives .

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique