Lundi, 22 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde Arabe >

Sommet arabe d’urgence à Riyad le 11 novembre

Mardi, 31 octobre 2023

L’ambassadeur Muhannad Al-Aklouk, représentant de la Palestine auprès de la Ligue des Etats arabes, a confirmé qu’un sommet arabe d’urgence se tiendrait à Riyad le 11 novembre, afin d’envoyer un message à la communauté internationale selon lequel Israël ne doit pas rester au-dessus du droit international et qu’il doit y avoir des normes internationales unifiées loin de la politique de « deux poids, deux mesures » et de la « vision raciste » qui ne traitent pas tous à pied d’égalité.

Sommet arabe d’urgence à Riyad le 11 novembre
(Photo : AP)

« Ce que nous attendons du sommet arabe d’urgence organisé à la demande du président palestinien, Mahmoud Abbas, est une réponse urgente de nos frères arabes à un moment où les Palestiniens sont exposés à un nettoyage ethnique et à une tentative de l’occupation israélienne de liquider la cause palestinienne », a déclaré Al-Aklouk.

Il a ajouté que la Palestine avait appelé à la tenue de ce sommet afin que tous les Arabes assument la responsabilité de la question centrale de la nation arabe, à savoir la question palestinienne, et des grands sacrifices consentis par le peuple palestinien, en particulier ces dernières semaines, en traduisant cela par une solution politique, car les Palestiniens ont offert des milliers de martyrs et des dizaines de milliers de blessés. Le représentant de la Palestine à la Ligue arabe a en outre appelé à ce que le sommet arabe oeuvre, par tous les moyens, à mettre fin à l’occupation israélienne. L’ambassadeur Muhannad Al-Aklouk a mis en garde contre la répétition du scénario actuel tant que les Palestiniens n’auraient pas eu leurs droits, ajoutant que le sommet arabe doit également envoyer un message clair selon lequel il n’y aura ni paix ni stabilité dans la région sans une solution juste à la question palestinienne. « Nous devons revenir aux racines du problème, qu’est l’occupation israélienne, donc cette occupation et ses conséquences doivent prendre fin », souligne-t-il.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique