Dimanche, 21 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde Arabe >

Erdogan aux Emirats

Mardi, 15 février 2022

Les Emirats arabes unis et la Turquie ont annoncé, lundi 14 février, la signature de 13 accords, lors de la première visite depuis dix ans du président turc, Recep Tayyip Erdogan, aux Emirats, concrétisant le rapprochement entre deux anciens rivaux.

Erdogan aux Emirats

 La visite de deux jours de M. Erdogan fait suite à celle en novembre du prince héritier d’Abu-Dhabi, Mohamad bin Zayed, en Turquie. Il avait alors annoncé le lancement d’un fonds de près de 9 milliards d’euros pour soutenir les investissements en Turquie, en proie à une grave crise économique. Les accords visent à renforcer la coopération et à étendre les partenariats entre les deux pays dans plusieurs domaines, notamment l’investissement, la santé, l’agriculture, le transport, les industries, les t e c h n o l o g i e s avancées, l’action climatique, la culture et la jeunesse, selon l’agence émiratie Wam. Abu-Dhabi espère doubler, voire tripler les volumes d’échanges avec la Turquie, considérée comme une voie vers de nouveaux marchés. Le volume des échanges bilatéraux au premier semestre 2021 s’est élevé à plus de 6,3 milliards d’euros, avec un bond de croissance de 100 % par rapport à la même période en 2020.

Les investissements des Emirats en Turquie ont atteint près de 4,4 milliards d’euros fin 2020. Quant aux investissements turcs aux Emirats, ils pèsent quelque 312 millions d’euros, d’après l’agence émiratie. La Turquie cherche à assainir ses relations dans la région, au moment où sa monnaie est en chute libre. Erdogan et Mohamad bin Zayed ont aussi discuté des derniers d é v e l o p p eme n t s régionaux. « Le dialogue et la coopération entre la Turquie et les Emirats sont importants pour la paix et la stabilité de toute la région », avait déclaré M. Erdogan avant son départ de Turquie.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique