Mercredi, 29 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde Arabe >

Ce report est une manoeuvre à double objectif

Maha Salem avec agences, Mardi, 31 octobre 2017

3 questions à Dr Tarek Fahmi, professeur de sciences politiques à l’Université du Caire, spécialiste du dossier israélopalestinien.

Al-Ahram Hebdo : En reportant le vote, Israël est-il réellement revenu sur sa décision ?

Tarek Fahmi : Le projet na étéque reporté, et ce report nest quune manoeuvre de la part de Netanyahu. Cest une manoeuvre qui a deux objectifs. Le premier est interne, et concerne les relations entre le premier ministre israélien et le leader du parti Le Foyer juif, Naftali Bennett, avec lequel le Likoud est sur le point de former une nouvelle coalition en vue dun nouveau gouvernement. Cest un parti dextrême ultraortodoxe qui naccepte aucun compromis avec les Palestiniens. Et Netanyahu ne veut pas le fâcher, cest pour cela quil sest contentédun report fictif. Le deuxième but, le plus important, est externe. Le premier ministre israélien évite laffrontement avec lAdministration américaine. Il ne veut pas de bras de fer avec les Américains, dautant plus que l’émissaire spécial américain pour le processus de paix a clairement averti les responsables israéliens, lors dune récente visite en Israël, quune telle mesure susciterait dimportants problèmes. Car le texte qui devait être votéaurait provoquédes réactions majeures. Israël ne veut pas, à lheure actuelle, franchir ce pas sans avoir préalablement discutéavec les responsables américains.

Oui, mais jusque-làet la position américaine est plutôt molle ...

Cest justement ce que les médias israéliens veulent transmettre. Ils envoient des messages selon lesquels Washington nest pas contre et approuve même la construction de nouvelles colonies.

Concrètement parlant, avec ou sans ce projet de loi, rien ni personne na réussi àstopper la colonisation.

Cest vrai, en Israël, le Conseil supérieur des colonies a mis un plan pour 2017/2018 pour lextension des colonies. Ce plan existait déjàavant le débat sur le projet de loi. Et les Israéliens comptent sy engager et lexécuter. Pire encore, Israël va annoncer prochainement un autre plan àplus long terme (2020/2050) sur la colonisation àJérusalem et en Cisjordanie. Ce sera le plan le plus dangereux dans lhistoire dIsraël. Quant au projet de loi dont il est question, il a simplement étéajourné. Pour Israël, il sagit seulement de choisir le timing adéquat pour ce vote. En outre, ce report a étédécidépour que les Israéliens se donnent le temps de discuter de certains aspects, comme le financement et la manière d’élargir les colonies.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique