Mardi, 23 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde Arabe >

Dates-clés depuis la chute de Kadhafi

AFP, Mardi, 08 décembre 2015

2011

23 octobre : Le Conseil National de Transition (CNT), organe poli­tique de la rébellion, proclame la « libération » du pays, trois jours après la mort de Muammar Kadhafi, tué dans sa région d’ori­gine, Syrte. Celui-ci faisait face depuis février à un soulèvement devenu conflit armé qui a abouti à la chute de Tripoli en août, grâce à l’appui de l’Otan. Le conflit a fait en huit mois plus de 30 000 morts, selon (CNT).

2012

7 juillet : Elections législatives pour désigner un Congrès Général National (CGN), auquel le CNT remet les pouvoirs le 8 août.

11 sept : Quatre Américains, dont l’ambassadeur Christopher Stevens, sont tués dans une attaque contre leur consulat à Benghazi (est).

2013

Fin juillet : Blocage de terminaux pétroliers dans l’est libyen avec des revendications autonomistes. La crise dure un an.

2014

16 mai : Khalifa Haftar, un général dissident auquel se sont ralliées des unités de l’armée, lance une opéra­tion contre les groupes islamistes dans l’est, où des attaques visent régulièrement forces de sécurité et intérêts occidentaux.

25 juin : Un nouveau parlement est élu, boycotté par les islamistes.

juillet : Benghazi, deuxième ville du pays, tombe aux mains de milices islamistes.

Fin août : Après des semaines de combats, Fajr Libya, une coalition hétéroclite de milices dont certaines islamistes, s’empare de la capitale Tripoli et réinstalle le CGN. Le gou­vernement d’Abdallah Al-Theni et le parlement élu en juin, seuls recon­nus par la communauté internatio­nale, s’exilent dans l’est. Le pays compte désormais deux gouverne­ments et deux parlements.

2015

27 janvier : Neuf personnes sont tuées par un commando qui prend d’assaut l’hôtel Corinthia à Tripoli. L’attaque est revendiquée par le groupe djihadiste Etat Islamique (EI) dont Washington a dénoncé fin 2014 l’installation à Derna (est).

9 mars : Le gouvernement Theni nomme le général Haftar chef de l’armée.

9 juin : L’EI annonce avoir pris Syrte après des combats avec Fajr Libya. En juillet, l’organisation indique avoir été chassée de Derna.

11 juillet : Après dix mois de négo­ciations sous l’égide de l’Onu, un accord de paix et de réconciliation est élaboré, mais rejeté par les autorités de Tripoli.

8 octobre : L’émissaire de l’Onu arrache un accord sur un gouverne­ment d’union qui sera rejeté par les deux parlements.

13 novembre : Les Etats-Unis bombardent pour la première fois l’EI en Libye, et affirment avoir tué le chef local, l’Iraqien Abou-Nabil.

2 décembre : L’Italie annonce la tenue le 13 décembre à Rome d’une conférence associant décideurs internationaux et régionaux.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique