Jeudi, 18 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde Arabe >

Fête du petit Baïram sanglante en Iraq

Lundi, 20 juillet 2015

L’Iraq a connu vendredi der­nier l’une des attaques les plus sanglantes des derniers mois, un attentat suicide en plein marché qui a tué au moins une centaine de personnes et fait plus d’une autre centaine de blessés.

Fête du petit Baïram sanglante en Iraq
(Photos : AP)

Cet attentat mené à Khan Bani Saad, une ville majo­ritairement chiite, à l’aide d’une voiture piégée et revendiqué par le groupe Etat Islamique (EI), est l’un des plus meur­triers depuis que le groupe extrémiste sunnite a conquis de vastes territoires en Iraq il y a un an. L’explosion a causé d’énormes dégâts et creusé dans la rue un cratère de cinq mètres de large et deux mètres de profondeur. En revendiquant l’attaque, l’EI a affirmé que la voiture contenait trois tonnes d’explosifs. Le premier ministre, Haider Al-Abadi, a condamné « ce crime méprisable » des dji­hadistes de l’EI, assurant être « déterminé à les traquer (...) dans tous les coins d’Iraq, jusqu’au dernier terroriste ». Le président russe, Vladimir Poutine, a dénoncé « un acte de terrorisme inhumain », et le ministère bri­tannique des Affaires étran­gères l’a considéré comme un « acte de haine ». Les Etats-Unis ont eux aussi condamné cette « attaque abjecte », « nouvel exemple douloureux des atrocités que le groupe terroriste EI conti­nue de perpétrer contre les Iraqiens », a déclaré le porte-parole du Conseil national de sécurité de la Maison Blanche, Ned Price, dans un communi­qué.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique