Mercredi, 29 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Incidents en série

May Al-Maghrabi, Mardi, 27 mai 2014

La présidentielle a été marquée par un certain nombre d'incidents. Retour sur les faits.

— Dans le quartier Kerdassa, bastion des isla­mistes, Mohamad Fathi, membre du mouvement Tamarrod a été tué par balle, lundi, devant son domicile à Nahya. Le mouvement accuse les Frères musulmans d’être l’auteur de ce crime.

— A Mahalla, dans le Delta du Nil, une bombe artisanale a été lancée en direction des forces de l’ordre sécurisant le bureau de vote de l’école Ahmad Loutfi Al-Sayed, sans faire de blessé.

— Cinq personnes ont été blessées dans des accrochages entre les forces de sécurité et des Frères musulmans dans la ville de Mansoura, au gouver­norat de Daqahliya.

— Dans la province de Fayoum, au sud-ouest du Caire, un inconnu sur une moto a ouvert le feu en direc­tion d’un bureau de vote mais personne n’a été atteint.

— A Ménoufiya, au nord du Delta, les forces de sécurité ont arrêté une personne appar­tenant à la confrérie des Frères musulmans pour avoir poi­gnardé un électeur.

— A Al-Arich, dans le Sinaï, les habitants ont dis­persé une manifestation des Frères musulmans organisée par la Coalition de soutien de la légitimité, visant à entraver le scrutin. — Le ministère de l’Intérieur a annoncé avoir désamorcé plusieurs bombes à travers le pays a proximité des bureaux de vote.

— L’équipe de campagne de Hamdine Sabahi a dénoncé l’arrestation d’un certain nombre de ses représentants dans les bureaux de vote. Accusé de possession de fausses procurations, Ahmad Hanafi, conseiller juridique de Sabahi, a été arrêté dans un bureau de vote du quartier d’Al-Warraq au Caire et défé­ré à la justice militaire. Deux autresmembres de la cam­pagne ont été arrêtés et accu­sés d’incitation à la violence à Hadaeq Al-Qobba. Des fausses accusations, selon les partisans de Sabahi, qui ont manifesté devant le poste de police.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique