Dimanche, 26 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

L’épopée du 30 Juin à l’honneur

Chaïmaa Abdel-Hamid, Mercredi, 05 juillet 2023

L’Egypte a célébré le 10e anniversaire de la Révolution du 30 Juin. Ce développement marquant a souligné la transformation de l’Egypte d’un pays confronté à la guerre civile en un pays uni et stable.

L’épopée du 30 Juin à l’honneur

Une décennie s’est écoulée depuis la scène majestueuse de millions d’Egyptiens qui sont descendus en masse dans les rues de tous les gouvernorats du pays pour appeler à la chute du régime des Frères musulmans, afin de restaurer leur identité et d’empêcher leur pays de sombrer dans le chaos. Et ce, seulement après un an de l’accession au pouvoir de ce groupe terroriste. Cette révolte populaire soutenue par les forces armées a été ainsi un tremplin vers une nouvelle ère de stabilité et de développement.

Pour commémorer cet événement marquant de l’histoire de l’Egypte, le président Abdel-Fattah Al-Sissi a prononcé un discours dans lequel il a affirmé : « Je renouvelle ma promesse que ma loyauté et mon engagement ne seront qu’envers l’Egypte. Je renouvelle ma promesse que l’intérêt national et l’identité nationale seront toujours les indices qui guident notre voie ». Dans son allocution, le président a tenu à souligner que « ce jour-là, le peuple a annoncé que l’Egypte était pour les Egyptiens, indépendante dans sa prise de décision. Le 30 Juin a été le titre de la pérennisation de la patrie, de l’unité sous l’identité égyptienne qui unit et ne divise pas, et qui inclut tout le peuple sans discrimination », ajoutant que « la résilience dont les Egyptiens ont fait preuve au cours des dix dernières années restera toujours un sujet d’étude pour les intellectuels et les chercheurs ». Il a en outre fait l’éloge de la spécificité des relations entre le peuple égyptien et son armée qui a contribué, selon lui, à la transformation de l’Egypte en quelques années d’un pays confronté à la guerre civile en un pays uni et stable.

Défis surmontés

Le président a souligné que l’ampleur des défis surmontés par les Egyptiens depuis 2011 a planté dans l’âme de ce peuple une force exceptionnelle. « Le peuple égyptien a vécu et goûté la menace à la patrie, la peur pour la famille et les enfants, ainsi que le risque de perdre des revenus et des biens. C’est pourquoi j’ai la ferme conviction que cette génération est apte à assumer la responsabilité de la construction de la patrie et d’un Etat développé et moderne°». Et d’ajouter : « Cette victoire s’établit vigoureusement et avec confiance sur la voie du développement, de la reconstruction et de l’amélioration des conditions de vie du peuple égyptien »

Dans ce cadre, le président a énuméré quelques réalisations importantes, notamment le développement de zones dangereuses et non planifiées qui a sauvé la vie à des centaines d’Egyptiens, les nouvelles villes modernes qui sont construites dans tout le pays pour résoudre le problème de la surpopulation et améliorer la qualité de vie des Egyptiens. En outre, l’Egypte s’est engagée sur la voie des industries de pointe, des télécommunications, des technologies de l’information et de la transformation numérique, a souligné le président.

Messages importants

Soulignant l’importance de ce discours, le professeur de sciences politiques à l’Université du Caire, Tarek Fahmy, affirme que le président a lancé un discours équilibré à travers lequel il a transmis des messages importants. Il explique que « le discours est basé sur une comparaison entre les deux époques, d’avant et d’après la révolution. Entre la période qui souffrait d’un état d’instabilité et de terrorisme et celle marquée par les réalisations concrètes, les projets de développement, et a parlé du présent et de l’avenir ». Il ajoute que cette comparaison montre les gains et les bénéfices réalisés par cette révolution. Des gains qui répondent aux ambitions et aux revendications des révolutionnaires du 25 Janvier qui ont appelé à la liberté et à la justice sociale. Un autre message qui ne manque pas d’importance a été transmis par le président aux chercheurs, universitaires et penseurs qui sont invités à évaluer l’expérience avec ses différentes étapes. « A ce jour, aucune véritable étude spécialisée n’a été menée sur l’expérience égyptienne d’après la Révolution de Juin 2013. Cette étude intégrée devrait porter sur l’ampleur des réalisations qui ont été faites, le processus de développement mené en même temps dans différents secteurs, l’instauration de la sécurité et de la stabilité, le tout dans l’objectif d’informer les générations présentes et à venir sur l’importance de cette révolution populaire°», affirme Fahmy, qui conclut : « Tous ces messages affirment que nous sommes sur la bonne voie et que l’Egypte, après cette décennie, est sortie de son état d’urgence ».

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique