Samedi, 02 mars 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

L’Egypte à la tête du Forum mondial de lutte contre le terrorisme

Samar Al-Gamal , Vendredi, 05 mai 2023

L'Egypte est devenue, jeudi, coprésidente du Forum mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF) avec l'Union européenne.

L’Egypte à la tête du Forum mondial de lutte contre le terrorisme
L'Egypte assure depuis jeudi la coprésidence du Forum mondial de lutte contre le terrorisme.

Au cours de la 21e réunion du comité de coordination du Forum mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF), tenue dans un hôtel cairote, le Maroc a officiellement remis la coprésidence à l'Egypte.

En avril 2022, l'Egypte et l'Union Européenne (UE) avaient été sélectionnées pour la coprésidence du GCTF, succédant au Maroc et au Canada. L'UE a déjà pris son siège en septembre 2022 et devra assurer la coprésidence du forum jusqu’à septembre 2024 alors que le mandat de l'Egypte expire en mars 2025.

Plus de 150 hauts fonctionnaires ont discuté, lors de la réunion, de l'action future pour lutter contre les menaces mondiales du terrorisme.

L’Egypte et l’Union européenne ont présenté leur vision de l'orientation stratégique et des objectifs du GCTF pendant leur mandat.

 « La présidence de l'Egypte intervient à un moment où la société internationale est confrontée à de nombreux défis qui exacerbent le terrorisme. L’Egypte et l'UE travailleront à renforcer l'efficacité du forum en développant un cadre clair pour la lutte contre l'extrémisme », a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Sameh Choukri.

« Nous sommes aujourd'hui en Afrique, où la menace du terrorisme évolue rapidement, avec des implications mondiales. Notre message est clair : nous devons nous concentrer sur la lutte contre le fléau du terrorisme à travers le continent et le faire ensemble avec un large éventail d'acteurs de terrain — gouvernements, communautés, société civile », a déclaré de son côté Charles Fries, secrétaire général adjoint pour l'action extérieure à l’UE.

Le GCTF, qui compte 29 Etats membres, ainsi que l'UE, a été créé en 2011 en tant que plateforme multilatérale visant à développer un système international de lutte contre le terrorisme.

L'Egypte entend durant son mandat se focaliser sur la lutte contre le terrorisme, notamment en Afrique, a assuré le ministre égyptien.

« En dépit de la défaite de Daech en Syrie et en Iraq, les dangers persistent », a-t-il dit. Et d’ajouter : « L'Egypte elle-même a surmonté de nombreuses menaces terroristes au cours de la dernière décennie », a ajouté le ministre.

Selon Choukri, la présidence égyptienne du Forum a comme priorité de traiter les racines du terrorisme en renforçant les capacités nationales. Il a également souligné l'importance de renforcer l'efficacité du forum en tant que plateforme pour développer les cadres conceptuels liés à la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme, y compris la question de la justice pénale.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique