Dimanche, 03 mars 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Terrorisme éliminé

May Al-Maghrabi , Vendredi, 17 mars 2023

Au 37e séminaire culturel des forces armées célébrant la Journée du martyr, le président Abdel-Fattah Al-Sissi a évoqué la bataille gagnée contre le terrorisme et exhorté les Egyptiens à préserver la sécurité du pays.

Terrorisme éliminé
Au 37e séminaire culturel des forces armées, le président Sissi salue l’éradication du terrorisme du Sinaï et promet d’y poursuivre le développement.

A l’occasion de la « Journée du martyr », le président Abdel-Fattah Al-Sissi a assisté jeudi dernier au 37e séminaire culturel des forces armées. La Journée du martyr est célébrée chaque année le 9 mars, date de la mort de l’ancien chef d’état-major Abdel-Moneim Riyad en 1969, pendant une attaque israélienne sur le Canal de Suez. Lors de son discours au séminaire des forces armées, le président a exhorté les Egyptiens à faire preuve de prudence pour empêcher que la destruction dont l’Egypte avait été témoin au cours des 10 dernières années ne se reproduise. « Prenez garde, Egyptiens, des tentatives de démolir votre pays une nouvelle fois. Cela s’est produit lorsque l’Etat a été fragilisé en 2011. Alors que les gens étaient sur la place (Tahrir), les attentats et le sabotage au Nord-Sinaï visaient à le faire sortir du contrôle de l’Etat », a déclaré le président, appelant par ailleurs les Egyptiens à ne pas prendre la crise économique actuelle comme une mesure de la performance de l’Etat. « Rappelez-vous comment était la situation économique entre 2011 et 2013, alors que le pays était face au risque d’une guerre civile », a-t-il remarqué, exhortant les Egyptiens à être solides face aux « défis multiples actuels » pour construire l’Etat.

Evoquant les efforts de lutte contre le terrorisme menés depuis 2011, le président a souligné que « le rêve de l’Egypte d’éliminer le terrorisme est devenu une réalité grâce aux sacrifices des martyrs. Or, c’était une guerre qui n’était pas facile et son coût a été exorbitant. Nous avons dépensé au moins 1 milliard de L.E. par mois pendant 90 mois. Lorsque j’ai pris mes fonctions, il y avait deux scénarios : mobiliser toutes les ressources de l’Etat pour la guerre ou mener en parallèle une double bataille contre le terrorisme et pour le développement, et c’est le second choix qu’on a adopté », a-t-il indiqué, ajoutant que le devoir d’éliminer le terrorisme a été accompli avec succès. « C’est le sang des martyrs qui a donné naissance à l’Egypte dont nous sommes fiers aujourd’hui », a-t-il ajouté.

En reconnaissance à leurs sacrifices, le président a honoré, lors de la cérémonie, un nombre de familles des martyrs de la guerre antiterroriste. Un documentaire diffusé au cours de la cérémonie a montré les efforts des forces armées, dont la démolition de tunnels creusés dans la zone frontalière du Nord-Sinaï, utilisés dans la contrebande et l’infiltration de terroristes. Pour mémoriser cette bataille gagnée contre le terrorisme au Sinaï, le président a annoncé qu’une exposition sera organisée pour présenter les armes, les munitions et les équipements de guerre utilisés, ainsi que les noms de tous les terroristes et leurs photos. « Vous verrez le Sinaï de demain°: un autre avec un développement global », s’est engagé le président.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique