Jeudi, 18 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Libération des otages égyptiens en Libye

Chaïmaa Abdel-Hamid, Mercredi, 22 février 2023

Le ministère des Affaires étrangères a annoncé que les six citoyens égyptiens détenus dans l’ouest de la Libye avaient été libérés. Enlevés par un gang de ravisseurs, ils ont rejoint la patrie sains et saufs.

Libération des otages égyptiens en Libye
Après leur libération, les Egyptiens kidnappés ont rejoint la patrie sains et saufs.

Dans un communiqué de presse, le ministère des Affaires étrangères a annoncé, le 18 février, la libération des six citoyens égyptiens qui étaient détenus dans un centre de détention pour migrants irréguliers dans l’ouest de la Libye. Ils ont regagné la patrie au lendemain de leur libération. Selon le communiqué, les six personnes n’étaient pas détenues par les autorités libyennes, elles s’étaient rendues légalement en Libye avec des visas qui leur permettaient de rester uniquement dans l’est du pays.

Une fois prévenues de la disparition des six jeunes, les autorités égyptiennes ont déployé des efforts pour obtenir leur libération. Les autorités libyennes ont été contactées par l’intermédiaire de l’ambassade d’Egypte à Tripoli, précise le communiqué.

Cet incident n’est pas le premier du genre. A plusieurs reprises, les autorités égyptiennes ont dû intervenir pour libérer des citoyens qui avaient été enlevés en Libye dans des conditions politiques et sécuritaires instables.

Chaos sécuritaire

L’expert sécuritaire Khaled Okacha, président du Centre égyptien de la pensée et des études stratégiques, pointe du doigt le chaos politique en Libye. « Le blocage politique et l’échec du gouvernement actuel, celui de Dbeibah, à tenir des élections à la date prévue en décembre 2021, qui avait pourtant été approuvée lors du dialogue interlibyen, ont conduit à la multiplication des gangs de kidnappeurs. Ceux-ci détiennent des citoyens étrangers de différentes nationalités et les libèrent contre des rançons, en particulier dans la région occidentale qui est incontrôlable par les autorités », explique Okacha. Il tient à souligner que les autorités égyptiennes ont réalisé un succès important en libérant ces jeunes sans subir le moindre chantage et ce, avec le soutien des autorités libyennes. « Les tribus libyennes ont joué un rôle important pour faciliter les contacts avec les ravisseurs et parvenir le plus vite possible à libérer les Egyptiens enlevés », explique-t-il.

Le ministère des Affaires étrangères a appelé tous les citoyens souhaitant se rendre en Libye à ne pas enfreindre les instructions de voyage et à respecter pleinement les zones de résidence et de déplacement désignées afin de garantir leur sécurité.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique