Samedi, 25 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Nouveaux espaces de cooperation

May Al-Maghrabi , Mercredi, 15 février 2023

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a pris part cette semaine au Sommet des gouvernements à Dubaï. L’occasion pour l’Egypte d’explorer les horizons de coopération avec ses partenaires arabes et internationaux.

Nouveaux espaces de cooperation
A son arrivée dimanche, le président Sissi a été reçu par le président des Emirats arabes unis, cheikh Mohammed bin Zayed.

 Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a participé, du 13 au 15 février, en tant qu’invité d’honneur au sommet des gouvernements à Dubaï auquel ont pris part une vingtaine de chefs d’Etat, 250 ministres, 10 000 hommes d’affaires, ainsi que des responsables gouvernementaux, des experts et 80 organisations mondiales et régionales. Selon le communiqué de la présidence, « la participation de l’Egypte au Sommet mondial des gouvernements est la plus importante de ces dernières années. Le président Sissi a présenté devant le sommet les stratégies et les priorités du gouvernement égyptien en matière d’économie et de développement ». Le chef de l’Etat a eu plusieurs rencontres avec les dirigeants arabes axées sur les relations bilatérales.

A son arrivée dimanche, le président Sissi a été reçu par le président des Emirats Arabes Unis (EAU), cheikh Mohammed bin Zayed. Il s’est également entretenu avec le cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, vice-président, premier ministre des EAU et l’a remercié pour l’invitation de l’Egypte en tant qu’invitée d’honneur à ce sommet.

Lundi, le président a participé à la table ronde des entreprises dont la valeur équivaut ou est supérieure à un milliard de dollars. Celle-ci s’est tenue en marge du Sommet, en présence des responsables d’un certain nombre de grandes entreprises émergentes spécialisées dans les applications technologiques, l’intelligence artificielle, le commerce électronique et la gestion durable des ressources. Les représentants des entreprises ont fait part de leur intérêt à travailler en Egypte. De son côté, le président Sissi a affirmé la volonté de l’Egypte de « communiquer en permanence avec les investisseurs pour identifier les obstacles auxquels ils sont confrontés et les éliminer », soulignant l’importance du secteur privé, en particulier les start-ups et les entrepreneurs en tant que locomotive du développement durable. Le président a aussi participé à une session intitulée « Renforcer le secteur privé et le rôle du Fonds souverain égyptien ».

Le président Sissi s’est entretenu également avec Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI). Les deux responsables ont passé en revue le programme de coopération entre l’Egypte et le FMI. Le président a affirmé la volonté de l’Egypte de poursuivre les réformes structurelles et de maximiser le rôle du secteur privé, ce qui crée un climat positif pour l’économie et les investissements. Pour sa part, Mme Georgieva a salué la performance de l’économie égyptienne et sa capacité à absorber les répercussions négatives de la pandémie de Covid-19 et de la crise ukrainienne.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique