Jeudi, 18 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Entretien téléphonique inédit Sissi-Assad

Samar Al-Gamal , Mercredi, 08 février 2023

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a appelé, mardi, son homologue syrien Bachar Al-Assad pour affirmer la solidarité du Caire dans la foulée du tremblement de terre qui a frappé le pays.

Entretien téléphonique inédit Sissi-Assad

C’était un crescendo au Caire depuis le séisme qui a fait plus de 9 500 morts en Turquie et en Syrie. Le ministère des Affaires étrangères avait publié lundi un communiqué affirmant que l'Egypte est prête à fournir une aide à la Syrie et à la Turquie pour faire face aux impacts du séisme.

Un peu plus tard, le ministre des Affaires étrangères, Sameh Choukri, a eu un appel téléphonique avec son homologue syrien, Faisal Al-Meqdad, pour présenter ses condoléances. Au cours de l'appel, Choukri aurait exprimé l’intention du Caire d'envoyer des secours en solidarité avec la Syrie. Choukri avait eu un entretien similaire avec son homologue turc. Un peu plus tard, c’était le tour du président Abdel-Fattah Al-Sissi d’intervenir. Lors d'une conférence de presse avec le président croate, Zoran Milanovich, en visite au Caire, Sissi a exprimé la solidarité du Caire avec les peuples syrien et turc.

Mardi, Sissi a appelé son homologue syrien, Bachar Al-Assad, pour la première fois depuis qu’il est arrivé au pouvoir en 2014.

« Le président Sissi a appelé le président Assad et lui a présenté ses condoléances. Il a affirmé avoir ordonné l’envoi d’une aide humanitaire à la Syrie », a déclaré Ahmed Fahmy, le porte-parole de la présidence, dans un communiqué.

De son côté, la présidence syrienne a assuré que le président Assad a « remercié l'Egypte pour cette position qui reflète les relations fraternelles entre les deux pays et les deux peuples frères ». Même si les relations entre Le Caire et Damas n'ont jamais été rompues, les deux leaders n’ont jamais eu de contacts directs. L’Egypte a d’ailleurs à maintes reprises affiché son soutien à l’intégrité territoriale de la Syrie et a soutenu à l'Onu une résolution russe sur la Syrie en 2016.

La même année, le chef des services de sécurité syriens, le général Ali Mamlouk, avait effectué une visite au Caire où il a eu un entretien avec le directeur adjoint du service de la sécurité nationale. Il a eu à nouveau en 2018 des entretiens avec de hauts responsables égyptiens.

L’appel téléphonique de mardi s’inscrit dans le cadre de la solidarité avec un pays dévasté par une catastrophe humanitaire. Son aspect politique n’est pourtant pas minime et il semble ouvrir la porte à une nouvelle phase dans les relations entre les deux pays.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique