Jeudi, 18 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Egypte-Inde : Une coopération qui se raffermit

Chaïmaa Abdel-Hamid, Mardi, 24 janvier 2023

En visite à New Delhi du 24 au 26 janvier pour assister aux célébrations du 74e Jour de la République indienne, le président Abdel-Fattah Al-Sissi doit évoquer avec les responsables indiens les relations bilatérales et les dossiers régionaux.

Egypte-Inde : Une coopération qui se raffermit

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi se rend cette semaine en Inde pour participer, du 24 au 26 janvier, aux célébrations du 74e Jour de la République (ndlr : l’une des trois fêtes nationales indiennes. Elle célèbre l’entrée en vigueur de la Constitution dans ce pays). La visite coïncide avec le 75e anniversaire des relations diplomatiques entre Le Caire et New Delhi. Le chef de l’Etat est accompagné de plusieurs ministres. Pour la première fois, 180 soldats et officiers égyptiens participeront au défilé militaire, organisé à l’occasion du Jour de la République.

Le président Sissi sera reçu par son homologue indien, Draupadi Murmu. Des entretiens sont prévus avec le premier ministre indien sur les relations bilatérales et les dossiers régionaux d’intérêt commun. Une importante rencontre avec la communauté d’affaires indienne est également sur l’agenda de la visite.

Coopération économique

L’Egypte est l’un des principaux partenaires commerciaux de l’Inde en Afrique et le troisième marché d’exportation pour ce pays, selon les données de 2021. Et l’Inde est le sixième partenaire commercial de l’Egypte. Le volume des échanges commerciaux entre les deux pays s’est élevé en 2021-2022 à 7,26 milliards de dollars, selon un récent rapport du ministère égyptien du Commerce et de l’Industrie. Le volume des échanges de produits non pétroliers entre les deux pays s’est élevé à 4,1 milliards de dollars au cours des 11 premiers mois de 2022, dont 723 millions d’exportations égyptiennes. Selon les chiffres publiés par le gouvernement indien, les entreprises indiennes ont investi 3,15 milliards de dollars en Egypte, notamment dans les secteurs de l’énergie, du textile, de l’agroalimentaire et de la vente au détail.

Selon Mona Soliman, spécialiste des relations internationales, c’est la première fois qu’un président égyptien est invité aux célébrations du Jour de la République, ce qui reflète le poids régional de l’Egypte pour qui l’Inde est l’un des alliés les plus importants en Asie. « L’Egypte a réussi à renforcer, ces dernières années, ses relations avec l’Inde à tous les niveaux. Le Caire souhaite intégrer les BRICS, groupement économique qui comprend le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud. La visite est donc une occasion importante pour évoquer cette question. L’adhésion de l’Egypte à ce groupement lui permettra de booster son économie », explique Mona Soliman. Et d’ajouter : « L’Egypte tente également de garder sa place, gagnée en 2022, en tant que partenaire de dialogue aux réunions de l’Organisation de coopération de Shanghai. Il s’agit d’une étape importante pour renforcer la coopération avec les 22 pays membres de cette organisation dans un certain nombre de domaines comme le commerce, l’investissement, l’énergie, le transport et le tourisme ».

Ahmed Sayed Ahmed, chercheur au Centre des Etudes Politiques et Stratégiques (CEPS) d’Al-Ahram, affirme que la rencontre avec les hommes d’affaires indiens peut élargir la coopération économique et les échanges d’investissements entre les deux pays dans différents secteurs. « L’Inde peut fournir à l’Egypte sa grande expérience dans des domaines comme les petites et moyennes industries, le développement technologique et les télécommunications. Et l’Egypte représente pour l’Inde un marché prospère pour les investissements, notamment dans la Nouvelle Capitale administrative. Elle représente également pour l’Inde la principale porte vers l’Afrique et le Moyen-Orient », explique Sayed Ahmed

Volet politique et sécuritaire

Sur un autre volet, Tarek Fahmy, professeur de sciences politiques à l’Université du Caire, souligne que les grands dossiers régionaux seront également présents sur l’agenda de cette visite du président en Inde, notamment la guerre en Ukraine et la situation dans les Territoires palestiniens. « L’Egypte et l’Inde ont ces derniers temps renforcé leur coopération dans le domaine sécuritaire et de lutte contre le terrorisme. Les deux pays organisent depuis le 14 janvier et pendant deux semaines des exercices militaires conjoints avec l’objectif de renforcer la coopération militaire et d’échanger les compétences », explique Fahmy. Et de conclure : « Cette visite inaugure assurément une nouvelle phase dans les relations égypto-indiennes ».

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique