Mardi, 23 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Pour un renforcement des rapports avec Washington

May Al-Maghrabi , Mercredi, 21 décembre 2022

En marge du sommet afro-américain, le président Sissi a examiné les moyens de renforcer le partenariat stratégique avec les Etats-Unis.

Pour un renforcement des rapports avec Washington
Rencontre chaleureuse entre les présidents Sissi et Biden en marge du sommet.

La participation du président Sissi au sommet Etats-Unis-Afrique a été l’occasion d’examiner avec des responsables américains les relations bilatérales. Ainsi, le président Sissi et le secrétaire d’Etat, Antony Blinken, ont exprimé leur volonté de renforcer et d’approfondir le partenariat stratégique, qui représente un pilier pour le maintien de la sécurité et de la stabilité au Moyen-Orient. Ils ont espéré accroître la coordination et les réunions conjointes à l’avenir sur diverses questions politiques et de sécurité. Blinken a notamment souligné l’engagement de Washington envers « le partenariat stratégique entre les Etats-Unis et l’Egypte » et « les liens bilatéraux en matière de défense qui existent depuis des décennies ».

Les deux dirigeants se sont entretenus de la crise du barrage éthiopien de la Renaissance et le président a souligné l’attachement de l’Egypte aux « principes du droit international », ainsi que la nécessité de créer « un accord juridique contraignant » pour préserver la sécurité de l’eau de l’Egypte et ne pas nuire à l’écoulement des eaux du Nil. De son côté, Blinken a souligné la nécessité de trouver une solution diplomatique qui protège les intérêts de toutes les parties concernées.

Au Pentagone, le président Sissi s’est entretenu avec le secrétaire à la Défense, Lloyd Austin, de la coopération militaire. Austin a qualifié l’Egypte de « leader sur la scène mondiale, en plus du Moyen-Orient et de l’Afrique ». « Nous continuerons à travailler avec l’Egypte et vos voisins pour renforcer l’interopérabilité, la défense aérienne et antimissile intégrée et la sécurité maritime », a-t-il ajouté. De son côté, le président a affirmé la volonté de l’Egypte de soutenir son partenariat stratégique avec les Etats-Unis, notamment dans les domaines militaire et sécuritaire.

Au cours de son séjour à Washington, le président a également rencontré des membres du groupe des Amis de l’Egypte au Congrès américain, qui ont rappelé la lutte de l’Egypte contre le terrorisme et l’extrémisme, ainsi que son engagement en faveur de la liberté religieuse et de la tolérance.

Au niveau économique, Sissi a rencontré David Malpass, président de la Banque mondiale. Les deux parties ont discuté des moyens d’approfondir leur partenariat dans les domaines des infrastructures, des énergies nouvelles et renouvelables, et de maximiser le rôle du secteur privé dans le développement. D’ailleurs, le président a participé au banquet organisé par la Chambre du commerce américaine qui a été l’occasion d’un dialogue avec les représentants du secteur des affaires américain, qui ont exprimé leur intérêt à travailler en Egypte et à développer leurs projets existants. Les investissements américains en Egypte sont de 24 milliards de dollars, alors que les échanges commerciaux sont de 8,6 milliards de dollars.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique