Dimanche, 03 mars 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Sauver le cours du Nil

May Al-Maghrabi , Mercredi, 12 octobre 2022

L’Egypte a lancé la plus vaste campagne de nettoyage du Nil des polluants et des déchets. Une initiative environnementale qui s’inscrit dans le cadre des préparatifs à la COP27.

Sauver le cours du Nil
Plus de 1  300 bénévoles participent à la campagne de nettoyage du Nil dans 16 gouvernorats.

Quatre ministères, ceux de l’Irrigation et des Ressources hydriques, du Développement local, de la Jeunesse et du Sport et de l’Environnement, la fondation « Les jeunes aiment l’Egypte », le Croissant-Rouge, des représentants des ambassadeurs britannique et norvégien, le coordinateur des Nations-Unies en Egypte, le directeur de l’Organisation internationale pour les migrations et le directeur du British Council, en plus du soutien du partenaire stratégique, la banque CIB, le représentant de Coca Cola en Afrique du Nord et plus de 1300 bénévoles ont entamé cette semaine les travaux de nettoyage du cours du Nil à partir d’Assouan, en Haute-Egypte, dans le cadre de la plus vaste campagne du genre qui s’étend sur 1116 km.

Les travaux qui ont débuté à Assouan se poursuivront jusqu’aux villes du Delta, passant par 16 gouvernorats. La campagne s’inscrit dans le cadre des préparatifs de l’Egypte pour accueillir en novembre la Conférence des Nations-Unies sur les changements climatiques (COP27) à Charm Al-Cheikh. Selon le ministère de l’Irrigation, il est prévu que la campagne entre dans le livre Guinness des records en tant que la plus longue campagne de nettoyage d’une rivière au monde.

Le ministère de l’Irrigation a fourni les équipements nécessaires aux bénévoles participant à la campagne dont les outils d’hygiène, d’assemblage et d’emballage, alors que les sociétés de propreté de différents gouvernorats se chargent de transporter les déchets aux usines de recyclage. Quelques dizaines de tonnes de déchets ont été déjà collectées. Une salle d’opération centrale a été mise en place en coopération avec le Croissant-Rouge égyptien pour suivre toutes les activités de la campagne dans tous les gouvernorats.

L’ambassadeur britannique au Caire, S.E. M. Gareth Bayley, a déclaré que cette importante initiative attirait l’attention des jeunes sur l’importance de participer à la lutte contre le changement climatique pour sauver la planète. « Au-delà des négociations formelles du sommet sur le climat, il doit y avoir une action sur le terrain », a-t-il dit. Pour sa part, Ahmed Zaki Abou-Kneiz, président de l’Union qualitative de l’environnement à Assouan, a indiqué que l’objectif de cette initiative était de dégager le cours du Nil des déchets solides et plastiques pour préserver la biodiversité aquatique et l’équilibre écologique. « Cette initiative soutient les efforts de l’Etat visant à atteindre un développement durable respectant l’environnement. D’où l’importance de nettoyer le cours du Nil, artère de vie pour les Egyptiens. C’est aussi important de sensibiliser les gens à l’importance de préserver le Nil de tous les déchets et aux répercussions de cette pollution sur leur santé, mais aussi l’importance du recyclage et de la gestion des déchets », assure-t-il, tout en saluant la coopération entre le gouvernement et la société civile dans cette campagne.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique