Lundi, 22 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

REMANIEMENT : Portraits des nouveaux ministres

Mercredi, 17 août 2022

Focus sur les carrières et les formations des 13 nouveaux titulaires des portefeuilles ministériels.

Mohamad Salaheddine

Ministre de la Production militaire, Mohamad Salaheddine

Mohamad Salaheddine succède à Mohamad Ahmad Morsi. Le nouveau ministre, né en 1960, a obtenu un diplôme universitaire en génie en 1983 du Collège technique militaire et un autre en sciences militaires. Il a occupé plusieurs postes, dont le vice-président de l’Autorité d’armement des forces armées en 2016, conseiller du ministre d’Etat à la Production militaire jusqu’à 2020, et vice-président du conseil d’administration de l’Autorité nationale pour la production militaire.

Ministre de la Santé et de la Population, Khaled Abdel-Ghaffar

Khaled Abdel-Ghaffar était ministre par intérim de la Santé et de la Population, en remplacement de Hala Zayed, qui a quitté son poste en octobre 2021. Il était en même temps ministre de l’Enseignement supérieur depuis 2017. Né en 1962, il avait dirigé le département de médecine buccale, de parodontologie, de diagnostic et de radiologie à la faculté de médecine dentaire de l’Université de Aïn-Chams, de 2009 à novembre 2015.

Ministre de l’Irrigation et des Ressources en eau, Hani Sweilam

Hani Sweilam succède à Mohamad Abdel-Atti. Il était professeur en développement durable et gestion des ressources hydriques à l’Université américaine du Caire. Il a créé et dirigé le premier Centre au Moyen-Orient sur le développement durable et le dessalement utilisant l’énergie solaire. Il a travaillé aux Nations-Unies en tant que coordinateur des programmes d’éducation et de formation dans le domaine de l’eau et a contribué à des projets internationaux dans plus de 20 pays. Il est titulaire d’un diplôme universitaire en génie de l’eau et de l’environnement de l’Université de Zagazig en 1991 et d’un doctorat de l’Université d’Aix-la-Chapelle en Allemagne en 2002.

Ministre du Tourisme et des Antiquités, Ahmad Issa

Dans une première, un expert économique, Ahmad Issa, occupe le poste de ministre du Tourisme et des Antiquités. Il succède à Khaled El-Enany. Il était chef de la Banque de détail, président de la filiale des services financiers non bancaires et membre du comité de direction de la Commercial International Bank (CIB) d’Egypte. Il est également membre de la Chambre de commerce américaine.

Il a obtenu son diplôme universitaire en comptabilité de la faculté de commerce de l’Université de Aïn-Chams en 1991, puis un master en finance coopérative de l’UNC Kenan-Flagler Business School en 2003.

Ministre de l’Education, de l’Enseignement et de l’Enseignement technique, Reda Hégazi

Succédant à Tareq Shawky, Reda Hégazi occupait jusque-là le poste de vice-ministre de l’Education pour les affaires des enseignants. Il a travaillé sur de nombreux dossiers au sein du ministère, notamment l’enseignement secondaire, la formation des enseignants sur les stratégies d’enseignement modernes et le développement des programmes de l’enseignement scolaire.

Ministre de la Culture, Névine Al-Kilani

Névine Al-Kilani succède à Inès Abdel-Dayem. Elle était depuis 2014 doyenne de l’Institut supérieur de critique d’art à l’Académie des arts. Elle a obtenu un doctorat en critique d’art de l’Académie des arts en 1995, et un autre doctorat de l’Institut supérieur égyptien du ballet en 2000. Elle est membre de la commission de la musique, de l’opéra et du ballet auprès du Conseil suprême de la culture depuis 2015.

Ministre du Développement local, Hicham Amna

Le général Hicham Amna succède au général Mahmoud Chaarawi. Amna a obtenu un diplôme universitaire en sciences militaires et un autre en commerce et a assumé de nombreux postes dans le domaine militaire. Il a occupé plusieurs postes, notamment le gouverneur des villes de Qosseir, de Safaga, puis de Béheira, depuis 2018.

Ministre de l’aviation civile, Mohamad Abbas Helmi

Le général Mohamad Abbas Helmi est né en janvier 1961 et a obtenu son diplôme universitaire de l’Académie des forces aériennes en 1982. En juillet 2018, il est promu au grade de général de corps d’armée après avoir assumé le poste de commandant des forces aériennes égyptiennes. Il a également obtenu un diplôme universitaire en sciences aéronautiques et militaires, une maîtrise en sciences militaires du Collège de commandement et d’état-major, une bourse au Collège supérieur de guerre de l’Académie militaire de Nasser.

Ministre du Secteur public des affaires, Mahmoud Moustapha Esmat

Mahmoud Esmat succède à Hisham Tawfik. Né en 1954, Esmat est diplômé de la faculté d’Ingénierie de l’Université du Caire. Il a obtenu un doctorat en ingénierie de l’Université Dalhousie au Canada. Il a été président du conseil d’administration de l’Airports Holding Company entre 2014 et 2016, et président du conseil d’administration de l’aéroport du Caire de 2013 à 2014. Esmat a déclaré au quotidien Al-Youm Al-Sabie que le dossier de la fabrication des voitures électriques est une priorité absolue pour le gouvernement, à travers la société Nasr Automotive, notamment pour réduire la pollution et aller vers une économie verte.

Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Ayman Achour

Ayman Achour succède à Khaled Abdel-Ghaffar. Il a obtenu de l’Université de Aïn-Chams son diplôme en architecture en 1982, puis son doctorat en 1996. Il a été doyen de la faculté d’ingénierie à l’Université de Aïn-Chams, avant d’occuper le poste de vice-ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique pour les affaires universitaires.

Ministre de l’Emigration et des Affaires des Egyptiens à l’étranger, Soha Samir Al-Guindi

Succédant à Nabila Makram, Soha Al-Guindi a été la première femme à occuper le poste d’ambassadeur d’Egypte en Irlande de 2015 à 2019. Elle a occupé des postes diplomatiques dans plusieurs pays dont l’Allemagne et la Roumanie, et était chef-adjoint de la délégation égyptienne permanente auprès des Nations-Unies de 2006 à 2010.

Ministre de la Main-d’oeuvre, Hassan Mohamad Chéhata

Succédant à Mohamad Saafane, Hassan Mohamad Chéhata était élu président de la Fédération des syndicats d’Egypte en juin dernier. Il avait occupé plusieurs postes syndicaux, dont celui de président du Comité syndical des travailleurs d’Egyptair, président de l’Union générale des travailleurs du transport aérien en 2018 et secrétaire général de la Fédération générale des syndicats égyptiens. Né en 1964, Chéhata a obtenu son diplôme universitaire de l’Institut des études coopératives en 1995. Il a obtenu un diplôme de troisième cycle en marketing en 1991.

Ministre du Commerce et de l’Industrie, Ahmad Samir

Succédant à Névine Gamea, Ahmad Samir vient du secteur privé. Né en septembre 1974, il est associé et directeur-adjoint de la société Canal Plastic Pipes and Fittings, fondée par son père. Il est député appartenant au parti Mostaqbal Watan (avenir de la patrie) et chef de la commission des affaires économiques à la Chambre des représentants en 2020. Il était auparavant membre de la commission de l’industrie. Samir est également vice-président de l’Association des investisseurs du 6 Octobre depuis 2014.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique