Jeudi, 18 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

La planète toujours aux prises avec le coronavirus

Al-Ahram Hebdo avec agences, Mercredi, 12 août 2020

L’Amérique latine et les Caraïbes sont désormais la région la plus touchée par le coronavirus, l’Afrique a franchi la barre du million de cas, tandis que de nombreux pays ont renforcé les restrictions dans la crainte d’une deuxième vague.

La planète toujours aux prises avec le coronavirus
Beaucoup de pays ont durci le ton sur le port du masque. (Photo : Reuters)

L’Amériquelatine et les Caraïbes représentent désormais la région du globe où la pandémie a causé le plus de décès. Ces deux régions ont enregistré au moins 200 000 morts. La région est également celle qui compte le plus de cas d’infection (plus de 5,3 millions), essentiellement au Brésil, devenu samedi le deuxième pays à dépasser les 100 000 morts du coronavirus, après les Etats-Unis. Le plus grand pays d’Amérique latine, peuplé de 212 millions d’habitants, a également franchi, samedi, un autre seuil symbolique, celui des 3 millions de personnes contaminées.

Tandis que l’Afrique a franchi la semaine dernière la barre du million de cas de nouveau coronavirus, dont plus de la moitié en Afrique du Sud, le continent est jusqu’ici le moins touché avant l’Océanie, la pandémie y a fait plus de 20 000 morts, un chiffre qui ne reflète qu’une partie de la réalité, car de nombreux pays africains possèdent des systèmes de santé défaillants et ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

En Egypte, le ministère de la Santé a déclaré, samedi, avoir enregistré 167 nouveaux cas de coronavirus, portant à 95 314 le nombre total d’infections confirmées dans le pays depuis la détection du premier cas le 14 février. Le ministère a également signalé 21 nouveaux décès, ce qui porte le nombre total de décès dus au virus jusqu’à samedi à 4 992.

Pour la première fois depuis avril, le nombre quotidien de cas de coronavirus en Egypte est tombé en dessous des 200 cette semaine, le bilan quotidien oscillant entre 110 et 170 cas depuis le 2 août.

La pandémie a fait plus de 722 000 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi, samedi, par l’AFP à partir de sources officielles. Près de 19,5 millions de cas ont été officiellement comptabilisés dans 196 pays et territoires, dont plus de 11,5 millions sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Les Etats-Unis restent la nation la plus endeuillée avec plus de 160 000 décès, soit près d’un quart du nombre total de décès provoqués par le Covid-19. Le pays a franchi, samedi, le cap des 5 millions de personnes infectées par le virus.

En France, le port du masque à l’extérieur est désormais obligatoire dans certaines zones très fréquentées de la capitale et dans certains départements limitrophes, ont annoncé les autorités, samedi, dans un communiqué. La France a recensé, vendredi, 2 288 contaminations au nouveau coronavirus en l’espace de 24 heures, ce qui marque une nette accélération par rapport à la veille (1 604 cas) et sur la semaine, annonce la Direction Générale de la Santé (DGS).

« Les indicateurs se dégradent, confirmant une circulation plus active du virus sur l’ensemble du territoire, en particulier chez les jeunes adultes », souligne dans un communiqué la DGS.

L’Allemagne impose depuis samedi un test obligatoire pour tout voyageur de retour d’une région à risque et a placé la Bulgarie et la Roumanie sur la liste des pays à haut risque.

Au Royaume-Uni, une quarantaine est imposée depuis samedi aux visiteurs venant de Belgique.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique