Dimanche, 14 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Solidarité politique et sportive

May Al-Maghrabi, Mardi, 30 juillet 2019

Le président algérien, Abdelkader Bensalah, s’est entretenu jeudi au Caire, avec le président Abdel-Fattah Al-Sissi, sur la promotion des relations bilatérales, la situation en Algérie et les dossiers régionaux d’intérêt commun.

Solidarité politique et sportive

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a reçu, jeudi 18 juillet, le président algérien par intérim, Abdelkader Bensalah, venu au Caire notamment pour assister à la finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 de football, qu’a remportée son pays. A cette occasion, le président algérien a exprimé ses profonds remerciements pour les efforts consentis par l’Egypte et l’ensemble de ses institutions, ainsi que pour les facilitations offertes et la grande coopération avec le public algérien lors de cette CAN marquée par une très bonne organisation. De son côté, le président Sissi l’a félicité pour la « belle » victoire de l’équipe algérienne. En soutien à l’Algérie, l’Egypte a facilité les procédures d’octroi des visas et du transport de quelque 3 000 supporters algériens qui sont arrivés au bord de 14 avions pour assister à la finale de la CAN, vendredi 19 juillet.

Au niveau politique, la rencontre entre les deux présidents, tenue au palais présidentiel d’Ittihadiya en présence du ministre des Affaires étrangères, Sameh Choukri, et de son homologue algérien, Sabri Boukadoum, a abordé un nombre de dossiers d’intérêt commun dont la promotion des relations bilatérales, les évolutions de la situation en Algérie et les crises régionales. Les deux chefs d’Etat ont exprimé leur grande satisfaction des relations bilatérales et de la coopération de haut niveau entre les deux pays qui constitueraient, selon eux, une condition essentielle pour la solution des problèmes politiques et sécuritaires que connaissent l’Algérie et l’Egypte ainsi que l’ensemble des pays de la région, comme a rapporté Bassem Radi, porte-parole de la présidence. Ils ont convenu de renforcer la coopération bilatérale au niveau de l’économie, du commerce, de l’investissement ainsi que dans le domaine sécuritaire.

Les développements de la situation politique en Algérie ont été au coeur des discussions entre les deux leaders. Selon Radi, le président algérien a affirmé au président Sissi que « la transition politique en Algérie est sur la bonne voie et qu’elle évolue dans le cadre d’une solution constitutionnelle ». De son côté, le président Sissi a réitéré « sa totale confiance quant à la capacité du peuple algérien et des institutions de l’Etat à traverser habilement cette période de crise que vit le pays ». Il a de même insisté sur la position de non-ingérence de l’Egypte dans les affaires internes de l’Algérie.

Concernant la crise libyenne, les deux parties ont souligné leur position commune privilégiant une solution par le dialogue dans le cadre du mécanisme tripartite groupant les ministres des Affaires étrangères égyptien, algérien et tunisien.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique