Lundi, 22 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Rencontres tous azimuts

May Al-Maghrabi, Mardi, 30 juillet 2019

En marge du G20, le président Abdel-Fattah Al-Sissi s’est entretenu avec plusieurs dirigeants du monde. Des discussions axées sur des dossiers régionaux et les relations bilatérales. Compte rendu.

Arabie saoudite : Samedi 29 juin, le président Sissi et le prince héritier saoudien, Mohamad bin Salman, ont discuté du partenariat entre leurs deux pays ainsi que des crises régionales. « Le président Sissi et le prince héritier saoudien ont confirmé la profondeur des relations stratégiques entre l’Egypte et l’Arabie saoudite et leur volonté de les consolider, notamment à la lumière des développements successifs que témoigne actuellement la région. Le président Sissi a souligné que la sécurité de l’Arabie saoudite relève de la sécurité nationale égyptienne, alors que le prince héritier a exprimé l’appréciation de son pays à l’Egypte, gouverneur et peuple », a rapporté Bassem Radi, porte-parole de la présidence. Il a ajouté que la crise syrienne avait été au centre des pourparlers égypto-saoudiens qui ont abordé des dossiers régionaux et internationaux d’intérêt commun.

Russie : Les entretiens entre le président Sissi avec son homologue russe, Vladimir Poutine, ont débouché sur un consensus sur la nécessité de concrétiser un cadre de partenariat durable entre les pays africains et la Russie à l’issue du sommet Afrique-Russie, prévu en octobre prochain à Moscou. Les deux parties ont également passé en revue plusieurs dossiers régionaux dont en tête la crise libyenne. Au niveau bilatéral, les deux dirigeants ont discuté de l’accélération de la mise en oeuvre des projets bilatéraux, notamment le centre nucléaire d’Al-Dabaa et la zone industrielle russe sur l’axe du Canal de Suez. Les deux présidents ont aussi abordé la coopération bilatérale dans le domaine sécuritaire et de la lutte contre le terrorisme et ont passé en revue des efforts conjoints visant à rétablir le trafic aérien entre la Russie et Charm Al-Cheikh.

Allemagne : Le président Sissi s’est entretenu, jeudi 27 juin, avec la chancelière allemande, Angela Merkel, en marge du sommet du G20 à Osaka au Japon. L’entretien a porté sur l’ensemble des relations bilatérales et la nécessité de les renforcer.

Italie : Le président Sissi a reçu vendredi 28 juin le premier ministre italien, Giuseppe Conte, pour discuter des relations bilatérales et des dossiers régionaux. Ils ont convenu de stimuler leur coopération bilatérale et de poursuivre la coordination sur les développements des enquêtes sur l’affaire du meurtre de l’étudiant italien en Egypte, Giulio Regeni.

Argentine : « Les relations égypto-argentines sont étroites et historiques », a affirmé le président Sissi lors de sa rencontre samedi, avec son homologue argentin, Mauricio Macri. Le président Sissi a loué le programme de réforme économique réussi qu’adopte l’Argentine et dont l’Egypte peut tirer profit. Le porte-parole de la présidence a fait état du consensus entre les présidents Sissi et Macri sur le développement des relations bilatérales dans les divers domaines, notant que l’Egypte avait conclu un accord de libre-échange avec le Mercosur (Marché commun du Sud de l’Amérique du Sud). Il a ajouté que l’entretien avait porté sur les moyens de réactiver le membership de l’Egypte au Mercosur et d’accroître les échanges commerciaux entre l’Egypte et les pays membres.

Onu : Le président Sissi a affirmé samedi 29 juin, lors de ses entretiens avec le secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres, le soutien de l’Egypte aux efforts de l’Onu destinés au maintien de la paix et de la sécurité internationales ainsi qu’au développement durable. De son côté, Guterres a exprimé son appréciation du rôle vital de l’Egypte dans le soutien et l’approfondissement du partenariat stratégique entre l’Onu et l’UA.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique