Jeudi, 18 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Plusieurs rencontres bilatérales

May Al-Maghrabi, Mardi, 30 avril 2019

En marge du forum, le président Sissi s’est entretenu avec un certain nombre de dirigeants des dossiers bilatéraux, régionaux et internationaux.

Plusieurs rencontres bilatérales

Russie

Un sommet entre le président Abdel-Fattah Al-Sissi et son homologue russe Vladimir Poutine s’est tenu, vendredi 26 avril à Pékin, pour discuter des relations bilatérales, mais aussi pour esquisser une feuille de route pour la coopération durable entre la Russie et les pays africains. Des dossiers bilatéraux, régionaux et africains ont été au menu des discussions entre les deux présidents. Selon le porte-parole de la présidence, Bassam Radi, le président russe a souligné l’importance qu’il accorde à la coordination et aux consultations permanentes avec l’Egypte sur diverses questions d’intérêt commun au niveau régional et international ainsi que son appréciation du rôle de l’Egypte en tant que pierre angulaire de la sécurité et de la stabilité au Moyen-Orient et en Afrique. De son côté, le président Sissi a exprimé sa volonté d’approfondir le partenariat avec la Russie dans le contexte de l’évolution constante des relations bilatérales ayant abouti à la signature de l’accord de partenariat stratégique entre les deux pays. A cet égard, il a salué les projets communs qui seront mis en oeuvre, notamment celui de la création de la zone industrielle russe à l’est de Port-Saïd et le projet de la création de la centrale nucléaire d’Al-Dabaa. Concernant la reprise des vols russes à destination de l’Egypte, ils se sont félicités des efforts déployés par les autorités égyptiennes pour sécuriser les aéroports, ce qui facilitera la reprise des vols russes ainsi que la coopération en matière de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme. Par ailleurs, les deux dirigeants ont discuté du sommet Afrique-Russie qui devrait avoir lieu en octobre prochain à Sotchi avec la participation de chefs d’Etat et d’opérateurs russes et africains pour renforcer la coopération avec le continent noir. Ils ont souligné que ce sommet aura pour objectif d’élaborer une feuille de route pour la coopération durable entre la Russie et les pays africains.

Italie

Samedi 27 avril, le président Sissi a salué les liens historiques et les relations distinguées entre l’Egypte et l’Italie aux niveaux politique et économique lors de sa rencontre avec le premier ministre italien, Giuseppe Conte, à Pékin. Il a de même souligné l’importance de la coordination sécuritaire entre les deux pays en vue d’assurer la sécurité de la Méditerranée. Les discussions ont abordé maintes questions bilatérales, y compris les derniers développements des enquêtes sur l’affaire du meurtre au Caire, en 2016, de l’étudiant italien Julio Regeni. A cet égard, le président Sissi a affirmé que les autorités judiciaires égyptiennes et italiennes coopèrent avec toute transparence pour dévoiler la pleine vérité et traduire les coupables en justice. Il a également été question de la coopération entre les deux pays en matière de la lutte contre le terrorisme et contre la migration illégale ainsi que les derniers développements de la crise libyenne. A la fin de la rencontre, le premier ministre italien a salué le rôle pivot de l’Egypte dans le maintien de la paix et de la stabilité au Moyen-Orient et en Méditerranée orientale, affirmant « l’acuité de son pays d’approfondir la coopération avec l’Egypte dans tous les domaines ».

Emirats

Les moyens de consolider les relations entre l’Egypte et les Emirats arabes unis ont été discutés jeudi 25 avril, lors des pourparlers entre le président Sissi et le premier ministre des Emirats et le souverain de Dubaï, cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum. Le président Sissi a souligné le grand essor qu’a connu les relations entre les deux pays au cours de ces dernières années. De son côté, cheikh Maktoum a exprimé la volonté de son pays de développer la coopération avec l’Egypte, en vue de réaliser la stabilité régionale. Par ailleurs, il a mis l’accent sur les résultats positifs du programme de réforme économique mis en place depuis 2016. Les deux leaders sont convenus de renforcer la coopération entre leurs deux pays dans tous les domaines.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique