Samedi, 22 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Un syndicat face à de nombreux défis

Chaïmaa Abdel-Hamid, Mardi, 19 mars 2019

L’assemblée générale du syndicat des Journalistes a élu, vendredi 15 mars, un nouveau président ainsi que 6 membres de son conseil d’administration.

Vendredi 15 mars, 4 588 journalistes se sont rendus à leur syndicat pour élire leur nouveau président ainsi que 6 membres du conseil d’administration. Après de longues heures d’attente, le résultat est tombé : Diaa Rachwan, président de l'Organisme général de l'information, est élu en tant que président du syndicat avec 2 810 voix, contre 1 545 voix pour son concurrent Réfaat Rachad, de la Fondation Al-Akhbar.

22e président du syndicat des Journalistes, Rachwan succède à Abdelmohsen Salama, PDG de la Fondation Al-Ahram. « Vive l’unité des journalistes, vive la dignité et les droits des journalistes », a scandé Rachwan à l’issue de l’annonce de sa victoire, appelant les journalistes à s’unifier à la défense de leur syndicat et de leur métier, affronté à des défis de taille (voir entretien). Ces élections biennales du syndicat des Journalistes ont vu une participation massive des membres de l’assemblée générale. Les conditions délicates que traverse la presse écrite expliquent la participation massive qu’ont marquée ces élections. C’est ce qu’estime Ibrahim Hégazi, journaliste renommé et vétéran de la presse. « Les journalistes sont venus aujourd’hui à la défense de leur métier, affronté récemment à de graves crises économiques et professionnelles. Nous sommes venus donc élire un président pour notre syndicat ainsi qu’un conseil d’administration apte à relever ces défis menaçant le sort de la presse écrite », affirme Hégazi, qui juge que la mobilisation des journalistes, quelles que soient leurs tendances politiques, pour le soutien du métier et du syndicat est un indice positif.

Pour ce qui est du renouvellement de la moitié du conseil d’administration, 6 membres issus des entreprises de presse officielles et privées et de différentes affiliations politiques ont été élus parmi 52 candidats qui disputaient ces sièges. « Cette diversité enrichit le travail syndical. A cette période critique que traverse la presse écrite, ce que les nouveaux membres doivent avoir en commun, c’est leur détermination à faire relever leur métier de ces crises », estime Gamal Abdel-Réhim, membre du conseil d’administration du syndicat et président du comité chargé de la supervision des élections.

10 décisions

En marge des élections, les journalistes ont approuvé 10 décisions à l’ordre du jour des travaux de l’assemblée générale qui coïncide avec le 78e anniversaire du syndicat. Les décisions approuvées sont destinées à protéger, améliorer et organiser le travail syndical et journalistique. Ainsi, il a été décidé de modifier certains articles du règlement interne du syndicat régissant les procédures électorales. L’assemblée a de même décidé de poursuivre devant la justice toute personne usurpant l’identité d’un journaliste sans être membre du syndicat. Pour une ombrelle syndicale pour les journalistes, il a été décidé de créer des fonds d’assurance pour les journalistes en cas de chômage, de handicap ou de prison. Ces fonds seront créés en coopération entre le syndicat et les entreprises de presse.

Pour s’attaquer au licenciement arbitraire des journalistes, l’assemblée a chargé le conseil d’administration du syndicat de déférer à la commission disciplinaire du syndicat tout PDG ou rédacteur en chef qui destitue un journaliste. Les membres de l’assemblée ont appelé le conseil du syndicat à s’attaquer fermement au phénomène de licenciement des journalistes. A cet égard, l’assemblée s’est de même engagée à oeuvrer à régler la crise des journalistes des journaux partisans suspendus.

Par ailleurs, au cours de cette réunion, les journalistes ont renouvelé la décision du syndicat d’interdire toute forme de normalisation professionnelle, syndicale et personnelle avec l’entité sioniste jusqu’à la libération de tous les territoires arabes occupés. Une réunion qui a permis à quelques milliers de journalistes d’aborder les maux dont souffre le métier.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique