Dimanche, 25 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

23 otages égyptiens libérés en Libye

May Al-Maghrabi, Mardi, 16 août 2016

Vingt-trois Egyptiens, qui avaient été enlevés en Libye, ont été libérés et sont arrivés au passage frontalier d’Al-Salloum. Enlevés à Agedabia, dans le nord-est de la Libye, les travailleurs égyptiens ont été secourus par les forces spéciales libyennes en collaboration avec les services de renseignements égyptiens.

23 otages égyptiens libérés en Libye
(Photo : Mohamad Mossaad)

« Les autorités libyennes ont remis les Egyptiens libérés à la frontière et une délégation de sécurité égyptienne les a reçus », a indiqué Alaa Abou-Zeid, gouverneur de Marsa Matrouh. Les 23 hommes avaient été enlevés à proximité de la ville pétrolière de Brega (à 700 km à l’est de la capitale Tripoli) et retenus en otages pendant dix jours, a raconté l’un d’eux. « Nous avons été enlevés près de la ville pétrolière de Brega par des gens qui voulaient exiger une rançon », a expliqué l’un des otages égyptiens à la télévision publique qui a transmis leur arrivée. Plusieurs milliers d’Egyptiens se trouvent en Libye malgré l’insécurité et les mises en garde du gouver­nement. Ils travaillent plus souvent dans le secteur libyen de la construction.

Il n’existe pas de statistiques précises sur le nombre d’Egyptiens vivant en Libye, mais les estima­tions oscillent entre 40 000 et plus de 100 000. En février 2015, le groupe terroriste, Daech, avait publié une vidéo montrant la décapitation de 21 chrétiens coptes d’Egypte enlevés en Libye. Depuis, craignant pour leur vie, environ 45 000 Egyptiens ont fui le pays mais d’autres préfèrent courir le risque d’y rester. Les Egyptiens en Libye sont confrontés à maints dan­gers. Ils subissent enlèvement et travail forcé, sous la menace des milices islamistes.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique