Vendredi, 19 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Escales >

Podcast : La liberté d’écouter et de créer

Dina Kabil , Lundi, 12 juin 2023

Pour raconter et partager une expérience, rien de tel qu’un podcast. Mais comment produire un contenu audio numérique ? Voici quelques astuces.

Podcast : La liberté d’écouter et de créer

Il suffit d’avoir son micro, une idée attrayante et Internet pour diffuser son podcast. C’est très simple, mais comme toute chose dans la vie, pour la réussir, il faut faire un effort, afin d’obtenir une meilleure qualité et gagner davantage d’audience. La diffusion de fichiers audio sur un ordinateur ou un téléphone mobile a l’avantage d’être gratuit. Le fichier son, une fois enregistré via zoom, peut être diffusé sur l’une des plateformes connues comme Soundcloud, Spotify, Google Podcast ou Apple Podcast. L’étape la plus importante avant la diffusion est le montage son. Il faut recourir à un spécialiste ou apprendre à faire son propre montage. Les ateliers et les cours spécialisés ne sont pas nombreux. L’institut Goethe et le site Khatt 30 organisent quelques workshops, mais le plus courant est l’auto-apprentissage en s’informant auprès des experts de podcasts. L’audience peut télécharger les podcasts et les écouter n’importe où et n’importe quand, en se déplaçant par exemple dans les moyens de transport. Cela garantit un public très varié et de plusieurs générations, surtout les jeunes qui ont recourt à l’audio streaming, et non seulement la vidéo, dans leur univers. Comme par exemple Kerning Cultures, réseau de podcast de jeunes arabes qui regroupe une gamme de podcasts très variée et encourage la participation des producteurs passionnés.

Etre passionné

L’institut Goethe possède une expérience particulière avec le podcast en tant que médium qui aide à réaliser son objectif principal dans la culture et l’apprentissage de la langue. Parmi les ateliers de travail, une rencontre qui s’est tenue à l’institut dernièrement sous le titre Mushtarak PodFest, centrée sur l’idée du dialogue et regroupant une gamme de producteurs de podcasts d’Egypte et d’Allemagne. « En plus de la rencontre, nous avons organisé un atelier sur comment développer votre premier épisode podcast. Et un jeu PodMates où les participants peuvent développer des idées de podcast », explique Lilly von Stackelberg, responsable du programme Dialogue & Transition à l’institut Goethe au Caire. Son but est d’explorer les expériences des producteurs de podcasts d’Allemagne et d’Egypte, d’encourager les jeunes à explorer ce monde nouveau et d’entamer un dialogue sur une chose qui les passionne. Etre passionné est le mot magique pour réussir son podcast. C’est la devise des producteurs et des éditeurs de podcasts qui ont participé à Mushtarak PodFest dont l’idée était d’apprendre aux participants comment se concentrer sur ce qu’on aime pour « se sentir connectés les uns aux autres », affirme Lilly. Yasmine Boami, qui a un podcast sur le monde arabe, renchérit : « Dès que vous tombez sur une idée intéressante, il faut tout de suite la partager avec les autres ». Que ce soit un podcast sur des livres (ex : Al-Sared ou Akhdar), sur la culture (Yasser Al-Zayyat sur le site Elmanassa), sur le féminisme (Taa Marbouta de Rasha Deeb) ou les sciences (le magazine Nature édition arabe d’Aliaa Hamed), l’important est d’aimer ce qu’on fait et en être passionné. « L’important est ce qui vous rend heureux et connecté au monde. Un podcast réussi est celui qui vous fait réfléchir et apprécier la vie », conclut Lilly von Stackelberg.

L’art de raconter

« Les gens aiment les histoires », c’est le conseil de Yasser Al-Zayyat (podcast Maa Nafssi (avec soi-même) pour approcher le premier épisode de podcast. En fait, quel que soit le sujet du podcast, ou son format (conversation, reportage ou narration), tout repose sur l’art de narrer. L’un des podcasts les plus réussis du monde arabe est Abajoura (Abat-jour) de Lobna Al- Khamis, journaliste et écrivaine saoudienne de 32 ans basée en France. Fondé en 2017, son Abajoura parvient à plus d’un million d’auditeurs et a fait 50 millions de visites. Lobna s’appuie dans ses épisodes sur sa voix comme narratrice. Parfois elle fait intervenir des citations en arabe ou en anglais pour renforcer son exposé, mais elle reste la personne principale du podcast. En fait, elle parle dans un arabe classique plutôt poétique et le ton de sa voix est très accueillant, ce qui donne l’impression à l’auditeur qu’il est son confident. En plus, tout ce qu’elle raconte est très informatif, doux et modeste en même temps. L’un de ses épisodes est justement intitulé Hakawati (récitateur ancien). Elle y étale l’art de raconter dans tout ce qui nous entoure, depuis les contes de l’enfance jusqu’aux feuilletons, le football, les conflits les plus complexes et les histoires de Walt Disney. Un autre exemple de journalistes est Hadeer El Mahdawy, dont les podcasts sont sous forme de reportage. Ayant l’expérience du chant et du théâtre, elle rêvait d’être commentatrice de radio et a trouvé sa passion dans la production de podcasts. Ses épisodes, diffusés sur les sites journalistiques Mada Masr et Khatt 30, sont à la frontière entre le journalistique et le littéraire. Cela dit, même quand elle aborde des sujets d’actualité, politique ou économique, cela est toujours fait avec une vision personnelle de la vie de tous les jours qu’elle partage avec l’audience, et c’est ce qui fait sa spécificité. Sur Soundcloud, Hadeer a son coin Hekayat où elle raconte des histoires en développant son talent d’écriture.

 

 Quelques astuces pour réussir votre podcast

1- Etre passionné par l’idée du podcast.

2-Ecouter beaucoup de podcasts avant de commencer son projet.

3- Choisir une idée intelligente et précise même si elle est simple.

4- Choisir le nom du podcast de manière qui révèle le contenu.

5- Aborder le sujet d’une manière attrayante.

6- Connaître le type d’audience auquel on s’adresse.

7- Développer ses compétences : comment ajuster le ton de la voix, comment se relaxer et être vivant, quand intervenir avec des plaisanteries et comment le faire.

Conseils supplémentaires

1- Avoir son microphone et l’application zoom.

2- Ne pas faire trop long, pour attirer l’audience (entre 15 et 25 minutes).

3- Apprendre à faire le montage son ou léguer le travail à un Sound Editor.

4- Partager le podcast sur Soundcloud gratuitement.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique