Dimanche, 25 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Escales >

Les règles d’or pour retrouver son énergie

Amira Doss , Dimanche, 07 mai 2023

Vous fonctionnez au ralenti, vous éprouvez une fatigue constante et des difficultés à vous concentrer ? Ne vous inquiétez pas ! Voici quelques petites astuces qui peuvent vous permettre de reprendre le contrôle de votre bien-être, d’activer vos défenses et de booster votre énergie vitale.

Les règles d’or pour retrouver son énergie

La fatigue est la plainte numéro 1 d’après la spécialiste en métabolisme Eva Cwynar et l’auteure du livre Solution à la fatigue, booster son énergie en étapes faciles. Une baisse d’énergie se manifeste souvent par des coups de fatigue, des troubles et des maux de tout genre, et peut même engendrer des maladies chroniques. Pourtant, quelques changements dans votre routine quotidienne peuvent avoir un effet étonnant sur vos taux d’énergie.

1. Changer son alimentation

Les gens qui suivent un régime alimentaire pensent qu’ils mangent bien. Mais d’après les spécialistes, il existe une grande différence entre surveiller ses calories pour perdre du poids et manger pour booster son énergie. Tout d’abord, les protéines, essentielles dans la journée, lorsque le taux de cortisol est élevé. En ne ménageant que des glucides au petit-déjeuner, nous risquons d’écraser tôt et durement. En effet, certains aliments peu caloriques sont pleins de bons nutriments et sont très utiles pour donner du tonus. Parmi lesquels le chocolat noir, riche en fer et en magnésium. Les fruits, comme les bananes, les noix et les graines. Le gingembre et la patate douce, gorgée de vitamine A et C et son taux de sucre bas. Il est également très important de boire suffisamment et régulièrement de l’eau.

2. Utiliser les bons compléments

Enrichir son alimentation avec les bons compléments permet d’éviter les carences et facilite de gagner de l’énergie. Un apport suffisant en vitamine B, huile de foie, zinc et magnésium est nécessaire. Ils sont des catalyseurs indispensables pour aider les cellules à produire des anticorps et améliorer les défenses immunitaires. Il faut aussi se focaliser sur le fer et la vitamine C (qui permet l’assimilation du fer).

3. Bouger, bouger, bouger

Lorsque la fatigue s’installe, l’envie de rester dans son canapé augmente. Mais, au contraire, bouger est la meilleure solution pour retrouver son énergie. Avoir une activité physique régulière permet de booster son système immunitaire et s’aérer l’esprit. Il ne s’agit pas de faire du sport à haut niveau, mais tout simplement de stimuler l’énergie par la marche, par quelques étirements (stretching). Le strict minimum qui permet d’aérer ses poumons et se recharger. D’après les préparateurs physiques et les entraîneurs, la pratique sportive redynamise le corps, permet à l’organisme de sécréter l’endorphine, l’hormone du bien-être et du bonheur bénéfique pour le corps et l’esprit. Une séance de sport est synonyme de bonne humeur et de vitalité.

4. Avoir une bonne qualité de sommeil

On a tous besoin de 7 à 8 heures de sommeil pendant la nuit, même si certaines personnes font exception à cette règle. Un sommeil profond est le meilleur moyen pour faire le plein d’énergie. La qualité de nos nuits détermine en grande partie la qualité de nos journées. Si on veut être concentré, vif et alerte, il est essentiel de veiller à faire de bonnes nuits. Pour cela, faites du sport ; créez un rituel en vous couchant aux mêmes heures.

5. Prendre des pauses

On a tous besoin de ces moments de pause pour respirer profondément, récupérer et recharger nos batteries. Ces pauses permettent de garder un niveau d’énergie constant tout au long de la journée. Pour que ces pauses soient efficaces, essayez d’en profiter en vidant votre esprit, en faisant de la méditation, en prenant le soleil, en respirant. Ces pauses ont pour but de limiter le stress qui prend énormément d’énergie.

6. Connaître son rythme énergétique

Chacun de nous a son propre rythme d’énergie qui varie tout le long de la journée. C’est ce qu’on appelle le rythme ultradien. Il s’agit de variations naturelles d’énergie alternant entre périodes de vivacité suivies de périodes de fatigue. Pour gérer efficacement son énergie, il est important de savoir s’adapter à ces variations et garder les tâches les plus dures pour les moments où on a le plus d’énergie. Les personnes matinales et celles nocturnes sont des exemples typiques de cette règle. Vous pourrez ainsi adapter votre emploi du temps en fonction de ces hauts et bas.

L’énergie, origine de notre équilibre

L’énergie vitale, cette notion essentielle de toutes les thérapies traditionnelles, est, en fait, selon les approches de santé, un capital à préserver. D’après les Grecs, holos, qui signifie tout entier, l’être humain est un tout indivisible. Notre balance énergétique comprend tous les facteurs qui causent les gains et les pertes (personnes, lieux, aliments, émotions). Toute maladie est le résultat d’un déséquilibre de cette énergie vitale. Plus la force vitale est intense, plus elle habite notre organisme et maintient notre équilibre intérieur. Au contraire, si l’on perd de l’énergie, le corps est en mode compensatoire, les fonctions ralentissent, ce qui peut provoquer des troubles divers, une difficulté d’adaptation au stress puis des pathologies chroniques. La naturopathie consiste à stimuler naturellement cette énergie vitale répartie dans le corps et savoir si elle est bien équilibrée. Et ce, à travers des bilans de vitalité. D’après la médecine traditionnelle indienne Ayurveda, qui signifie la science de la vie, le corps de chaque individu est composé de types d’énergie dominants qui créent ses forces, ses faiblesses, favorisent l’apparition de certaines pathologies ou lui permettent de vivre en harmonie avec l’univers. En adoptant un régime alimentaire sain, en maîtrisant ses pensées par la pratique du yoga et la méditation, l’individu maintient son équilibre énergétique.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique