Mercredi, 24 juillet 2024
Culture > Littérature >

Découvert en Egypte, un des plus anciens livres existants vendu à plus de 3,6 millions d'euros à Londres

AFP , Mardi, 11 juin 2024

Egypte
Un chef-d’œuvre manuscrit de la collection Schoyen à la maison de vente aux enchères Christie’s à Paris, et qui sera vendu aux enchères à Londres. Photo : AFP

Un recueil de textes liturgiques chrétiens rédigés en copte présenté par Christie's comme "l'un des livres les plus anciens existants" a été vendu aux enchères 3,06 millions de livres sterling (3,63 millions d'euros) mardi à Londres sous le nom de Crosby-Schøyen Codex, a annoncé la maison de vente.

Ce manuscrit écrit en copte sur du papyrus entre le milieu du 3e siècle et le 4e siècle, selon les experts, est "le plus ancien livre de textes liturgiques chrétiens", incluant notamment la Première épître de Pierre ou encore le livre de Jonas, souligne Christie's.

Il est aussi le plus ancien livre appartenant à une collection privée dans le monde.

Composé de 51 feuilles (sur les 68 constituant le livre d'origine) préservées aujourd'hui entre des plaques de plexiglas, chaque page contenant entre 11 et 18 lignes écrites sur deux colonnes, ce texte a été rédigé par un scribe unique.

Il avait été découvert avec d'autres papyrus et parchemins au début des années 1950 en Egypte et acquis par un collectionneur suisse, Martin Bodmer, avant de changer de mains à plusieurs reprises durant les décennies suivantes.

Ce manuscrit est également "un des rares témoins bien conservés" de l'apparition du livre comme moyen de transmission de textes, selon une technique qui évoluera peu jusqu'à l'invention de l'imprimerie au 15e siècle, ajoute la maison de vente.

Il doit son nom à une donatrice américaine Margaret Reed Crosby, ayant permis à l'université du Mississippi de l'acquérir, et au collectionneur norvégien Martin Schøyen, son dernier propriétaire.

Il était vendu avec d'autres pièces de la collection Schøyen.

Cette vente est loin des records atteints par certains autres manuscrits anciens, comme le Codex Sassoon, la plus ancienne bible hébraïque, vendu l'an dernier pour plus de 38 millions de dollars (38,5 millions d'euros) par Sotheby's à New York.

Ou encore les 30 millions d'euros payés par le fondateur de Microsoft Bill Gates en 1994 pour acquérir le Codex Leicester de Léonard de Vinci.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique