Jeudi, 25 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Arts >

Les mille facettes de la réalité

Julia Blanchard, Mardi, 24 mars 2015

Pour sa 4e édition, le Festival D-CAF (Down Town - Contemporary Arts Festival) propose une scène artistique variée, du local à l’international. Dans ce cadre, l’exposition Great Tricks From Your Future (grandes astuces de votre avenir) remet en question la réalité et le langage d’expression.

Les mille facettes de la réalité
The Incidental Insurgents, installation de Basel Abbas et Ruanne Abou Rahme.

Musique, théâtre, danse, arts visuels, performance, autant de langages artistiques que le Festival D-Caf nous fait découvrir à travers un programme riche et des thématiques originales.

Le langage est l’un des instruments qui nous permet de créer notre réalité. Le langage artistique fait partie de ces outils. Et c’est ce que l’exposition Great Tricks From Your Future (grandes astuces de votre avenir) pro­pose de parcourir à l’Old French Consulate (l’ancien bâtiment du consu­lat français) au centre-ville. Un nouvel espace que le festival explore cette année et s’ajoute aux lieux de représen­tation.

Au deuxième étage de cet ancien bâtiment, une merveille architecturale d’antan, 8 artistes se réunissent à tra­vers les arts visuels.

Basel Abbas, artiste palestinien, avec Ruanne Abou Rahme, Palestinien et américain, présentent un projet en cours, commencé en 2012, à travers une installation mêlant musique, texte, images et vidéo qui explore The Incidental Insurgents. Une investiga­tion de comment le moment présent peut être vécu ou compris, notamment via le pouvoir du discours politique du désir et des catastrophes. Une première partie nous raconte une histoire dans une pièce qui ressemble à un atelier d’artiste ou encore un bureau de détec­tive, celle des outsiders et leurs vies tragiques, celles des bandits. Deux films composent la seconde partie de ce travail, à travers la métamorphose conceptuelle de deux personnages, à la recherche d’eux-mêmes.

Le travail de Bassim Magdy, Egyptien, concerne, quant à lui, les implications sociales des images et des symboles. Celles-ci sont transformées à travers le temps qui passe et la société qui change. Jochen Dehn (Allemagne), Stine Motland (Norvège), C. Spencer Yeh (Etats-Unis), Benjamin Seror (France), Bedwyr Williams (Royaume-Uni) nous proposent quant à eux, des performances et des installa­tions musicales, littéraires, ou encore vidéos nous questionnant à leur tour sur le caractère social du langage, qui exprime une réalité préexistante. Il constitue une voie pour la construction et la décontraction de notre réalité, l’engagement, et l’influence des actions. Comment savoir s’il s’agit bien de la réalité et non de la percep­tion que nous en faisons ? Construit-il la réalité, ou du moins notre accès à notre réalité ?

Cette exposition, teintée de réalisme, est une expérience qui incite à remettre en doute notre expérience première naïve, vis-à-vis du temps, du passé et du futur. Tous ces artistes construisent un langage spécifique pour eux-mêmes qui détermine l’expérience du présent et de la réalité. Peut-on inventer notre propre langage qui altère notre réalité et par extension notre futur ?.

Great Tricks From Your Future, jusqu’au 11 avril, tous les jours de 16h à 21h, les vendredis et samedis, de 14h à 21h, à l’ancien bâtiment du consulat français, 5, rue Al-Fadl, centre-ville.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique