Mardi, 16 juillet 2024
Culture > Arts >

Le Festival de la Société du Cinéma Egyptien célèbre le centenaire de naissance de Samia Gamal, Abdel Moneim Ibrahim et Fouad Al-Mohandes

Farah Alazzouni , Vendredi, 31 mai 2024

Des colloques et des signatures de biographies des trois stars prévus en marge de la manifestation.

s
Le Festival la Société du Cinéma Egyptien célèbre la centenaire des trois Stars égyptiens.

La 50e édition du Festival de la Société du cinéma égyptien rend hommage à la célèbre danseuse Samia Gamal et aux comédiens Abdel Moneim Ibrahim et Fouad Al-Mohandes à l’occasion de leur centenaire de naissance, a annoncé la direction du Festival.

Samia Gamal, icône du cinéma musical des années 40 et 50 et surnommée « le Papillon » pour son talent exceptionnel en danse orientale, Abdel Moneim Ibrahim, acteur polyvalent qui a joué dans plus de 150 films, et Fouad El-Mohandes, une légende de la comédie dans le monde arabe surnommé Al-Ostaz (le maître), seront au coeur de cette édition du festival qui s'étendra du 1er au 9 juin 2024. 

Des débats autour de la vie et l'œuvre de ces stars inoubliables, ainsi que la signature de leurs biographies auront lieu en marge de cette manifestation culturelle, toujours selon la direction du Festival.

Des membres des familles des acteurs honorés prendront part aux colloques, notamment Mounhira Abaza, la sœur cadette de l’acteur Rushdi Abaza, lequel fut marié avec Samia Gamal pendant 18 ans, les filles d’Abdel Moneim Ibrahim, Samia et Soheir Ibrahim, et Mohamed Al-Mohandes, fils de Fouad Al-Mohandes.

Leurs biographes auront également une place d’honneur dans ces débats, notamment les critiques de cinéma Nahed Salah autrice de Samia Gamal : Le Papillon, publié chez Dar Misr Al Arabiya, Mahmoud Abdel Shakur, auteur de Visages Inoubliables, publié chez Dar Al Sharq, qui retrace la vie et l'œuvre d'Abdel Moneim Ibrahim et Walid El-Khachab, auteur de Mohandes Al-Bahja, ouvrage consacré à Fouad Al-Mohandes et publié chez Dar Al Maraya.

Le Festival aura lieu au Centre de créativité artistique à l'Opéra du Caire sous le slogan « Vive la Résistance… Vive la Palestine », une occasion pour les cinéphiles de replonger dans l’univers de ces grands noms du cinéma arabe.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique