Lundi, 26 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Arts >

Voyage au bon vieux temps

May Sélim, Dimanche, 10 mai 2020

Récemment lancée sur YouTube, la chaîne DX-Media a commencé par diffuser l’émission Di Nostalgia, reprenant des oeuvres qui ont marqué autrefois les esprits durant le Ramadan: chansons, événements sportifs, feuilletons ou programmes de variétés.

Voyage au bon vieux temps
Chérihane.

Une initiative de la boîte de production Al-Machreq et de la société de médias Balil pour nous rafraîchir la mémoire. Il s’agit de l’émission Di Nostalgia, diffusée par la chaîne DX-Media sur YouTube. Celle-ci puise dans les archives télévisées, présentant à chaque fois un épisode de 4 minutes, qui nous fait plonger dans les souvenirs, par le biais des créations artistiques diffusées autrefois sur le petit écran durant le Ramadan. Une partie importante de l’histoire de l’Egypte.

Ahmad Al-Attar et Ali Balil, deux amis de longue date, nous ont fait rentrer dans leur jeu. Tous les deux devenus producteurs, ils ont monté cette chaîne dont le contenu provient essentiellement de l’audio-visuel égyptien, tirant sur la corde de la nostalgie collective.

Les oeuvres à succès d’antan sont reprises différemment, de manière à raconter leur petite histoire. On raconte ainsi à la nouvelle génération ce à quoi ressemblait l’audiovisuel autrefois et pourquoi ces travaux ont eu une influence indélébile sur le grand public. Certains peuvent retrouver également les chansons et génériques qui ont bercé leur enfance. Ainsi, durant les premières semaines du mois saint, l’émission Di Nostalgia a attiré plus de 1200 abonnés et les épisodes diffusés en ligne ont été vus par 30000 personnes.

Quand le Ramadan rimait avec les Fawazir

L’un des épisodes a été consacré aux Fawazir (devinettes) du Ramadan, programmées pendant de longues années, juste après la rupture du jeûne, autour de 19h, depuis les années 1960 jusqu’en 2013. En voix off, le comédien Mohamad Hatem narre sur un ton dramatique l’histoire des devinettes et énumère ses créateurs, notamment avec les stars de ce show musical Nelly et Chérihane.

Des séquences d’archives en noir et blanc ou en couleur sont montrées, afin de rappeler les moments de joie et d’émotion partagés par toute la famille. Cet épisode très bien documenté, écrit par Mohamad Al-Waziri et mis en musique par Tamer Karawan, reconstitue l’histoire de ce célèbre show télévisé qui servait à divertir les téléspectateurs. Un autre épisode a été consacré aux célèbres matchs de football qui ont eu lieu durant le mois du carême musulman. Des moments forts du football sont narrés par la voix off de Mohamad Hassan. Et pour célébrer la victoire du 6 Octobre 1973, qui a coïncidé avec le 10 du Ramadan, le comédien Sayed Ragab a transformé la guerre en un conte épic, et ce, en focalisant sur la chanson patriotique Wana Aal Rababa Baghani (et moi je chantais sur le rabab), interprétée par Warda et composée par Baligh Hamdi. Celle-ci a vu le jour de manière très spontanée; elle a été créée sur le vif pour être diffusée au lendemain de la victoire, c’est à dire le 7 octobre 1973 .

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique