Jeudi, 22 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Arts >

Les immeubles dansants du mapping vidéo

May Sélim, Mercredi, 27 mars 2019

Les immeubles dansants du mapping vidéo
Parallel projections.

Depuis sa 7e édition, le D-CAF a intégré dans ses activités l’art visuel, la technologie, le mapping vidéo (également appelé fresque lumineuse), les installations sonores, etc. En outre, de nouveaux genres, de nature interactive, ont de plus en plus leur place dans le paysage artistique. Ainsi, l’art lié aux nouveaux médias a gagné de plus en plus de terrain. Cette nouvelle édition en est la preuve.

Grâce à l’utilisation créative de projecteurs numériques, le show du mapping vidéo Parallel Projections d’Islam Chabana et Josh Garner révèle à quel point les immeubles du centre-ville cairote peuvent danser ! Eh oui, les surfaces du fameux bâtiment de la banque du Canal de Suez, à la rue Al- Chérifeine, se présentent sous un nouveau jour, sous l’effet des fresques lumineuses. Les artistes expérimentent divers médias et techniques, afin de créer une illusion d’optique. Bloom est une pièce audiovisuelle interactive co-créée par l’artiste digital, Mathieu Le Sourd, également connu sous le nom de Maotik, basé au Canada. En utilisant du laser tactile, les participants sont en mesure de générer directement des fleurs numériques. Celles-ci engendrent à leur tour une composition sonore qui change en fonction de l’action de l’utilisateur. L’installation devient alors un processus de création aléatoire — chaque interaction étant unique et inimitable — montrant la capacité des hommes à concevoir et à développer de nouvelles méthodes d’interaction avec les ordinateurs.

Célébrant les voix et les talents des femmes iraniennes, une installation audio et vidéo offre un aperçu du projet d’art participatif indépendant de la plateforme en ligne, Radio Khiaban, lancée en 2008 par l’artiste iranienne Saba Zavarei. Depuis la Révolution iranienne de 1979, il est interdit aux femmes de chanter en solo dans des lieux publics, les séparant de force et les excluant de force. Des séquences audio et vidéo défilent alors : la première est dédiée aux femmes parlant et chantant dans des espaces publics et la dernière est filmée à Téhéran en 2016. Elles cherchent à confronter le public avec un acte collectif de résistance mené au quotidien par des femmes .

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique