Jeudi, 30 mai 2024
COP28 > COP28 >

La FAO lance un plan mondial sur les émissions des systèmes agroalimentaires à la COP28

Névine Lameï, Lundi, 11 décembre 2023

Une feuille de route pour lutter contre la faim et tenir l’objectif de 1,5 °C, à la Conférence de Dubaï de 2023 sur les changements climatiques.

FAO
Siège de la FAO à Rome. FAO headquarters in Rome.Photo: FAO Official Webiste

L’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a lancé lundi 11 décembre, un jour avant la clôture de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP28), tenue à Expo City, Dubaï, une démarche pionnière qui vise à transformer les systèmes alimentaires agricoles mondiaux de sources d'émissions en puits de carbone d'ici 2050. Ces puits sont capables d'absorber chaque année 1,5 gigatonnes d'émissions de gaz à effet de serre.

D'après le Centre d'information des Nations Unies, la FAO a identifié 10 domaines prioritaires : l’élevage, les sols, l’eau, les cultures, les systèmes alimentaires et la pêche, qui peuvent aider le monde à se rapprocher de la réalisation de « Zéro Faim » d’ici à 2030, étant le deuxième objectif de développement durable.

Le plan vise à transformer les systèmes agroalimentaires, notamment la manière dont les aliments consommés sont cultivés, produits, transportés et, en fin de compte, comment et où les éliminer. L’objectif vise également à contribuer à mettre fin à la faim dans le monde. Et ce, sans pousser la planète au-delà de la limite de 1,5 degré Celsius fixée par l’Accord de Paris.

« La feuille de route a été conçue pour éviter la destruction due au changement climatique et créer des moyens d'agir sur le climat aujourd’hui, d'une manière qui puisse bénéficier à tous, maintenant et dans le futur », d’après le directeur du département de l'économie agroalimentaire de la FAO, David Laborde.

« La démarche lancée dimanche par l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation s’étalera sur plusieurs années, avec des résultats chiffrés attendus dès 2025 », d’après Qu Dongyu, neuvième Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, sur la page officielle de la FAO.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique