Dimanche, 23 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Santé >

Médecins Sans Frontières sur le pied de guerre

Chérif Albert, Samedi, 06 mai 2023

Tandis que les combats se poursuivent dans de nombreuses régions du Soudan, les équipes de Médecins Sans Frontières (MSF) continuent de fournir des soins médicaux, notamment à Khartoum et El Fasher, en dépit des difficultés.

Médecins Sans Frontières sur le pied de guerre
La plupart des hôpitaux ont été mis hors service à cause des combats. (Photo : MSF)

« Les hôpitaux sont fermés soit parce qu’ils ont été pris pour cible, soit parce qu’ils n’ont pas pu s’approvisionner en médicaments ou en carburant pour faire tourner les générateurs, soit parce que le personnel ne peut tout simplement pas s’y rendre en raison des hostilités qui continuent », regrette Sandra Lamarque, coordinatrice des projets MSF en Afrique de l’Est. « En raison du conflit, il est aujourd’hui extrêmement difficile de rentrer dans le pays. On a besoin de faire entrer du matériel chirurgical, du personnel, des médicaments et du matériel logistique, et c’est aujourd’hui extrêmement difficile puisque les aéroports ne fonctionnent pas », ajoute-telle. Elle décrit une situation extrêmement difficile sur le terrain avec des patients se trouvant dans la rue avec les bras en l’air ou sur des brancards, des soignants agitant des drapeaux blancs pour laisser passer les convois de patients, et des médecins et des soignants soudanais « extrêmement courageux » ayant pris l’initiative de créer dans leur domicile de petits hôpitaux de campagne ou de petites salles d’opération avec les moyens de bord.

« Nous sommes en contact avec les hôpitaux, les autorités et les associations médicales soudanaises qui tentent d’approvisionner des hôpitaux et des établissements supplémentaires dans la capitale. Cependant, les combats continuent de rendre ces opérations quasiimpossibles », explique de son côté le Dr Ghazali Babiker, responsable de MSF au Soudan.

Les établissements soutenus par MSF continuent également de prendre en charge des patients à Damazin, dans l’Etat du Nil Bleu, à Omdurman, dans l’Etat de Khartoum, à Kreinik et El Geneina, dans l’ouest du Darfour, à Rokero, dans le centre du Darfour, à Um Rakuba et dans l’Etat de Gedaref, situé dans l’est du Soudan. « Des équipes d’urgence expérimentées de MSF se tiennent prêtes à entrer au Soudan. D’autres équipes préparent et identifient actuellement les meilleurs moyens d’envoyer des fournitures médicales et humanitaires dans le pays », explique Kate Nolan, directrice adjointe des opérations de MSF. Mais pour ce faire, l’association doit être en mesure d’assurer la sûreté et la sécurité de son personnel. L’organisation a lancé, mercredi 26 avril, un appel aux dons. Ceux-ci peuvent être versés sur le compte BE73 0000 0000 6060 ou via la page de dons en ligne de son site Internet.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique