Mercredi, 21 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Santé >

Sécheresse mortelle en Somalie

Jeudi, 30 mars 2023

La sécheresse record dans la Corne de l’Afrique pourrait entraîner, entre janvier et juin, 135 décès par jour en Somalie, affirment le ministère somalien de la Santé, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’agence onusienne Unicef dans une étude publiée la semaine dernière.

Sécheresse mortelle en Somalie

Entre 18 100 et 34 200 personnes pourraient mourir des conséquences de la sécheresse en Somalie au cours des 6 premiers mois de cette année, ajoute l’étude qui précise que la moitié des victimes seraient des enfants de moins de 5 ans. La Somalie est confrontée à des niveaux catastrophiques de faim en raison de la pire sécheresse frappant la région depuis 40 ans. « Nous sommes dans une course contre la montre pour empêcher des décès et sauver des vies », a déclaré Mamunur Rahman Malik, représentant de l’OMS en Somalie. « Le coût de notre inaction signifierait la mort d’enfants, de femmes et d’autres personnes vulnérables », explique-t-il. Ce pays a déjà été frappé par une famine en 2011 qui a tué 260 000 personnes, dont plus de la moitié étaient des enfants de moins de 6 ans, en partie parce que la communauté internationale n’a pas réagi assez vite, selon l’Onu.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique