Dimanche, 21 avril 2024
14 Juillet > 14 Juillet >

Egypte-France : Des rapports de plus en plus étroits

Chaïmaa Abdel-Hamid, Mercredi, 12 juillet 2023

Tout au long de leur histoire, l’Egypte et la France ont maintenu des relations profondes aux niveaux politique, économique, militaire et culturel. Focus.

Egypte-France : Des rapports de plus en plus étroits
(Photo : AFP)

Les relations entre l’Egypte et la France sont profondes et s’étendent à une multitude de domaines (politique, économique, militaire, culturel, technique et scientifique). Les deux pays sont liés par un véritable partenariat stratégique. Les relations se sont matérialisées ces dernières années par des échanges de visites entre le président Abdel-Fattah Al-Sissi et le président Emmanuel Macron et leur participation conjointe à plusieurs sommets internationaux, dont le plus récent est le sommet « Pour un nouveau pacte financier mondial » les 22 et 23 juin dernier.

Ces visites ont joué un rôle crucial dans le renforcement des relations diplomatiques et économiques (voir page Opinion) grâce à une série d’accords stratégiques entre les deux pays. Le Caire et Paris coordonnent en permanence sur les dossiers régionaux, notamment en Libye, en Syrie, en Iraq et dans les territoires palestiniens, outre le dossier du terrorisme et les crises alimentaire et énergétique.

Coopération économique croissante

L’Egypte et la France ont également connu une croissance économique importante au cours des dernières années. Selon les données de l’Agence centrale pour la mobilisation publique et les statistiques (CAPMAS), la valeur des exportations égyptiennes vers la France a atteint 1,8 milliard de dollars en 2022 contre 1,1 milliard en 2021, soit une augmentation de 61 %, tandis que la valeur des importations égyptiennes depuis la France s’est élevée à 2,2 milliards de dollars en 2022 contre 1,8 milliard de dollars en 2021, soit une augmentation de 19,2 %.

La France a également joué un rôle pionnier au moment de la crise alimentaire mondiale engendrée par la guerre russo-ukrainienne et est devenue le deuxième fournisseur de blé de l’Egypte, exportant 1,2 million de tonnes de blé à l’Egypte en 2022. Le ministre français de l’Economie a ordonné de donner la priorité aux exportations de blé vers l’Egypte, car Paris est très conscient de l’importance de la sécurité alimentaire pour l’Egypte.

Un partenariat militaire

Dans le domaine militaire, les relations franco-égyptiennes sont fortes. La France est devenue au cours des dernières années, et spécifiquement après l’arrivée au pouvoir du président Abdel-Fattah Al-Sissi en 2014, l’un des plus importants fournisseurs d’armes à l’Egypte. Des contrats d’armement majeurs ont été signés entre les deux parties d’une valeur de 6 milliards d’euros, notamment pour la fourniture à l’Egypte d’avions de combat Rafale, ainsi que des frégates FREMM et Mistral. Ces ventes ont propulsé la France en tête de liste des pays exportateurs d’armes à l’Egypte. Ce développement accéléré de la coopération militaire franco-égyptienne s’est concrétisé en 2017 par la création d’un haut comité militaire présidé par les chefs d’état-major des armées.

Le plan annuel de coopération en matière de défense entre l’Egypte et la France englobe également plusieurs domaines de coopération, notamment la formation, l’échange d’expériences, les exercices conjoints et le dialogue stratégique qui se poursuivent annuellement.

Un partenariat fructueux

Soulignant l’importance de ces liens, le professeur de sciences politiques Hassan Salama affirme que les relations égypto-françaises gagnent chaque jour un nouvel élan, basé sur la volonté politique des deux pays. Pour lui, « qu’il s’agisse de l’Egypte ou de la France, chacun des deux pays est conscient de la force et de l’importance stratégique de l’autre. La France considère l’Egypte comme la pierre angulaire qui maintient la stabilité et la sécurité de la région. Son importance réside également dans sa position en tant que porte pour l’Afrique. Idem pour l’Egypte, qui considère la France comme l’un des pays les plus importants de l’Union Européenne (UE). La France a très souvent exprimé un soutien important à l’Egypte au sein de l’UE », explique Salama. Et d’ajouter que cette entente égypto-française est également liée à la nature quasi identique des deux pays. « Les positions des deux pays sont très semblables sur les dossiers régionaux, notamment les dossiers libyen, palestinien et syrien. Les deux pays appellent à la stabilité, à la non-ingérence dans les affaires internes des pays et à un règlement pacifique dans ces pays. Cette vision conjointe a contribué au renforcement de leur entente réciproque », souligne-t-il.

Sur la même voie, Tarek Fahmy, politologue, explique que les relations égypto-françaises sont fondées sur l’intérêt des deux pays. « On peut dire que les relations égypto-françaises sont un modèle pour les relations arabo-européennes. Celles-ci se renforcent de plus en plus grâce aux partenariats et aux accords conclus, qu’il s’agisse d’accords économiques, politiques ou militaires. Ces accords leur ont permis de renforcer leurs relations, d’unir leurs visions et de sauvegarder leurs intérêts régionaux et internationaux », conclut-il.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique