Samedi, 02 mars 2024
Opinion > Dernier Mot >

Dernier mot : Les peuples boycottent

Mercredi, 06 décembre 2023

J’ai vu sur les réseaux sociaux une vidéo montrant un restaurant Starbucks à Londres où il n’y a aucun client à cause du boycott populaire de cette chaîne et d’un nombre de marques qui soutiennent l’Etat raciste d’occupation par des millions de dollars dans la guerre de génocide qu’il mène contre les Palestiniens.

Ce soutien atteint des milliards de dollars comme dans le cas de la compagnie Philip Morris qui produit les cigarettes Marlboro et LM. La vidéo a montré une employée de Starbucks offrant le café gratuitement aux passants, une femme à laquelle le café a été offert l’a versé par terre en disant : « Je ne bois pas le sang des enfants ! ».

Une autre vidéo montre les employés de Starbucks dans l’aéroport de Heathrow à Londres offrant gratuitement le café aux gens qui ont refusé de le prendre. Et quand l’employé a dit à un jeune homme « free » qui a deux sens en anglais : gratuit et libre, le jeune homme a répondu : « C’est la Palestine que nous voulons libre ».

Les réseaux sociaux sont pleins de scènes pareilles, non seulement en Angleterre qui, avec l’Allemagne, sont les Etats qui soutiennent le plus aveuglément et sans aucune éthique la guerre de génocide actuelle contre la bande de Gaza. Dans un nombre d’Etats européens, les manifestations condamnant la guerre ont été accompagnées d’un large boycott des chaînes alimentaires McDonald’s, Kentucky, Burger King, Pizza Hut, Dominos Pizza et Papa Johns. Il en est de même pour les boissons Coca-Cola et Pepsi Cola, la marque sportive Puma, les compagnies Disney, Booking.com, la chaîne Carrefour, ainsi que d’autres marques, comme la compagnie automobile suédoise Volvo et la coréenne Hyundai dont Israël emploie les engins dans le génocide, le déplacement forcé des civils Palestiniens, la destruction de leurs maisons et le déracinement de leurs plantations. Ces engins sont également utilisés dans la construction des colonies juives illégitimes. Parmi les institutions boycottées figure également la banque britannique Barclays qui possède des actions d’un milliard de livres sterling dans 9 usines d’armes qu’Israël emploie dans ses opérations sanglantes contre les Palestiniens, présentant à ces usines des prêts de 3 milliards de livres sterling. La compagnie de programmation WIX, qui est totalement israélienne, est aussi boycottée par les foules. Tout ceci prouve que les peuples du monde se sont libérés de l’alignement spontané et honteux à l’Etat d’occupation raciste.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique