Mercredi, 24 juillet 2024
Opinion > Dernier Mot >

Dernier mot : Les Etats-Unis de retour à l’Unesco

Mercredi, 05 juillet 2023

Quelle est la raison annoncée du retour des Etats-Unis au sein de l’Unesco ? Il semblerait que, six ans après son retrait en raison de la position de l’Unesco envers Israël, l’Administration américaine veut faire face au pouvoir croissant de la Chine au sein des organisations internationales.

Washington avait quitté l’Unesco en 2017, en même temps qu’Israël, à cause des « partis pris antiisraéliens persistants » de cette institution qui vise à sauvegarder le patrimoine. L’Etat hébreu suit une politique de judaïsation organisée des sites arabes dans les territoires occupés, en particulier à Jérusalem et à Hébron, inscrits par l’Unesco au patrimoine mondial. Mais Israël n’a pas porté intérêt à tout ceci et a démoli et confisqué de nombreux sites patrimoniaux arabes, ce qui signifie que le problème des Etats- Unis et d’Israël avec l’Unesco dépasse le prétexte du pouvoir chinois.

Le retour américain a sans doute été décidé en coordination avec Israël. L’Etat hébreu a annoncé avoir communiqué aux Etats-Unis en février 2022 qu’il n’avait pas d’inconvénient, ce qui a permis aux membres du Congrès américain d’approuver la décision.

En décembre dernier, le Congrès a décidé de payer 500 millions de dollars pour rembourser les retards dus à l’Unesco. La décision comprend une clause stipulant que dans le cas de l’octroi à la Palestine du statut d’Etat membre, les Etats- Unis vont à nouveau suspendre leur financement de l’organisation, qui constitue 25 % de son budget. Après le retour américain, acté ce mois-ci, Washington a demandé d’intégrer le conseil exécutif avant la date des élections du conseil, prévues en novembre prochain. Au sein de l’Unesco, on parle de l’approbation des Etats occidentaux de réserver un siège aux Etats-Unis au conseil exécutif. Ce qui signifie que l’élection du directeur général de l’Unesco prévue en 2025, et à laquelle l’Egypte a présenté sa candidature, aura lieu après le retour des Etats-Unis au sein de l’Unesco. Je pense qu’Israël fera de même et occupera un siège au conseil exécutif.

Au milieu de tout ceci, le nom de la Chine est absent, les noms influents ici sont la Palestine et l’Egypte. A chaque fois que l’Egypte a présenté un candidat au poste de directeur général de l’Unesco, les Etats-Unis ont oeuvré à le faire échouer.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique