Vendredi, 19 juillet 2024
Opinion > Dernier Mot >

Dernier mot : La declaration de Zelensky

Vendredi, 27 janvier 2023

« L’Ukraine est un second Israël ». C’est la célèbre déclaration faite par le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, lorsqu’il a accédé au pouvoir en 2019 après que les Etats-Unis ont réussi à renverser le régime du président élu Petro Poroshenko, ouvrant la voie à Zelensky pour devenir le sixième président de l’Ukraine depuis sa séparation de l’Union soviétique.

Depuis cette date, Zelensky suit la politique américaine, y compris l’alignement aveugle sur Israël. A chaque fois qu’Israël déclenche une attaque féroce contre les Palestiniens à Gaza ou en Cisjordanie, Zelensky fait vite d’annoncer son soutien à Israël et à son droit de se défendre. Sous la présidence de Zelensky, l’Ukraine est devenue un outil de la politique américaine face à la Russie comme Israël est devenu son outil face aux Arabes. Il semble que la déclaration de Zelensky est devenue une norme fixe de sa politique et de celle des Etats-Unis.

Il y a quelques jours, une nouvelle a indiqué que les Etats-Unis transportaient des munitions militaires des réserves américaines en Israël vers l’Ukraine. L’expremier ministre israélien, Yaïr Lapid, avait accordé son approbation à ce transfert bien que les Etats-Unis n’aient pas besoin d’une telle approbation officielle qui était plutôt une reconnaissance de la part d’Israël de ce que le président ukrainien a annoncé lorsqu’il avait dit que l’Ukraine est un second Israël. Le New York Times, qui a diffusé l’information, a publié que Washington s’était mis d’accord, l’année passée, avec Israël pour fournir à l’Ukraine des munitions militaires d’artillerie de 155 mm des réserves américaines en Israël. Selon le journal, l’accord concerne 300 000 projectiles et la moitié de cette quantité a déjà été chargée. Il est prévu que les munitions soient remises à travers la Pologne afin de préserver la fausse impartialité affichée par Israël envers la guerre entre la Russie et l’Ukraine. Les responsables des deux côtés ont refusé de commenter ces informations. Les dépôts militaires américains en Israël ont été installés après la guerre de 1973 pour être utilisés par l’armée américaine dans ses opérations au Moyen-Orient. Les Arabes tiendront-ils compte de cette réalité lorsqu’ils prendront leurs positions internationales ?

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique