Vendredi, 19 juillet 2024
Opinion > Dernier Mot >

DERNIER MOT : Nouveau depart

Mercredi, 04 janvier 2023

Une année sombre vient de s’écouler, durant laquelle nous avons supporté les séquelles de la pandémie qui a envahi notre vie pendant quelques années. La pandémie avait causé la disparition de nombreuses chères personnes et nous avait imposé un état d’isolement. L’Homme est par nature un être sociable et les êtres humains ne vivent pas séparés comme les loups, mais vivent continuellement en groupes comme les fourmis et les abeilles. A cause de la pandémie, nous nous sommes tous transformés en loups ou en araignées qui se cachent dans leurs trous. Pendant l’année qui vient de s’écouler, le virus de Covid-19 s’est muté et est devenu plus faible. Mais malheureusement, dès que la crise causée par la pandémie a commencé à se dissiper, la guerre entre la Russie et l’Ukraine s’est déclenchée, adressant un coup fatal à l’économie mondiale qui avait été fortement touchée par la pandémie. Du coup, la stagnation et l’inflation ont régné en même temps.

Dans cette situation lamentable, une année s’est écoulée et une nouvelle année vient de commencer. Que va-t-elle nous apporter ? Chaque nouveau début apporte sans aucun doute un espoir, mais dans le cas de la réalité actuelle, peut-on espérer une évolution de la situation vers le meilleur ? Peut-on espérer que la guerre en Ukraine prendra fin ? Toutes les preuves indiquent la continuité de la guerre pendant la nouvelle année car effectivement, la guerre qui se déroule en Ukraine n’est qu’un des foyers d’une crise plus large entre deux superpuissances dont chacune tente de devenir l’unique pôle qui impose son hégémonie sur le monde. Ce conflit entre les Etats-Unis et la Russie, et un nombre de puissances qui tournent dans l’axe de l’un ou l’autre de ces deux Etats, sera long et ne s’achèvera pas pendant cette année ou dans les quelques prochaines années. Par conséquent, ce foyer restera enflammé à différents degrés pendant la nouvelle année, ce qui signifie que les répercussions négatives de cette guerre continueront à monter et le monde continuera à souffrir de ses répercussions. La pandémie continuera-t-elle à reculer pendant la nouvelle année ? Malheureusement, le virus est réapparu avec force en Chine et dans un nombre de pays européens comme l’Allemagne et la France qui ont enregistré des chiffres croissants de personnes touchées par le virus. La droite extrémiste en Europe, aux Etats-Unis et en Israël connaît une remontée importante et il en est de même pour les actes de violence et de désordre dans le monde entier. La nouvelle année qui vient de commencer semble pire que l’année sombre qui vient de s’écouler. Bonne année.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique