Mardi, 21 mai 2024
Opinion > Opinion >

Edito: Obama et le dossier nucléaire iranien

Lundi, 12 novembre 2012

Comment le président Barack Obama, qui vient d’être réélu pour un second mandat à la tête des Etats-Unis, va-t-il agir sur le dossier nucléaire iranien ? Obama, soumis depuis quelques mois à des pressions intenses de la part d’Israël pour l’inciter à lancer une frappe militaire contre le régime de Téhéran, avait reporté toute décision sur l’Iran après les élections présidentielles américaines. Mais il doit à présent se décider. Va-t-il lancer une guerre contre Téhéran ? C’est peu probable. Obama ne veut pas d’une nouvelle guerre contre un pays musulman, même si certains de ses alliés arabes l’encouragent à le faire. Un conflit armé avec l’Iran déclencherait une vague de colère et de mécontentement populaire à l’égard des Etats-Unis dans le monde arabo-musulman et aura des conséquences imprévisibles sur la région du Golfe. Il mettrait en péril les intérêts des Etats-Unis dans cette région et ouvrirait la voie à une vague d’attentats terroristes contre les installations et les intérêts américains. Il y a aussi le risque pour Washington de s’enliser dans un long conflit sans pour autant mettre fin totalement au programme nucléaire iranien, mais seulement le reporter. Toute réplique de Téhéran à une frappe américaine aurait pour conséquence une flambée immédiate des prix du pétrole avec des répercussions certaines sur l’économie américaine. Etant donné ces considérations, un recours à la force militaire par Washington est très peu probable. Contrairement à son prédécesseur, George Bush, l’actuel chef de l’exécutif américain privilégie la politique de la « carotte » plutôt que celle du « bâton ». Obama est disposé à offrir aux Iraniens plus d’avantages pour qu’ils renoncent à leur programme nucléaire. On annonce pour fin novembre une reprise des négociations entre Téhéran et les 6 grandes puissances et avec l’Agence internationale de l’énergie atomique le 13 décembre, afin de trouver une issue diplomatique à la crise.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique