Mercredi, 24 juillet 2024
Opinion > Opinion >

La détermination légendaire de Gaza

Mercredi, 06 décembre 2023

Je n’ai pas de connaissance globale de l’Histoire qui m’inciterait à dire que la détermination légendaire que manifestent les habitants de Gaza est sans précédent.

L’Histoire regorge de criminels qui ont commis des massacres atroces. Mais la détermination actuelle des combattants gazaouis doit nous secouer. Quelqu’un a-t-il déjà vu un bombardement aussi brutal, qui, en quelques secondes, transforme en décombres des tours résidentielles abritant des dizaines, voire des centaines de personnes ? A-t-on jamais vu les survivants de cet enfer se précipiter sur les décombres pour les déblayer à mains nues, sans autre équipement que des outils primitifs ? Ils extraient leurs martyrs et transportent les blessés vers les hôpitaux qui sont, à leur tour, bombardés et détruits. Plus encore, les Israéliens détruisent les équipements et les entrepôts des médicaments selon le même prétexte absurde, à savoir que les dirigeants et les combattants du Hamas se cachent dans leurs souterrains. S’ils ne trouvent rien d’important, ils fabriquent de toutes pièces des mensonges auxquels même leurs alliés non moins criminels croient.

A-t-on auparavant vu des blessés qui se servent de leurs mains pour panser leurs plaies ? Où trouve-t-on, à part dans les hôpitaux de Gaza, une scène comme celle de bébés prématurés dont l’âge ne dépasse pas les quelques jours, se tordant de douleur après avoir été privés de leurs couveuses par les bombardements et les coupures d’électricité, et dont certains sont morts alors que d’autres attendent leur sort ? Où, à part dans les hôpitaux de Gaza, trouve-t-on des malades et des blessés à même le sol, sans aucun soutien ? Où trouve-t-on, en dehors de Gaza, l’occupant ordonnant l’évacuation des hôpitaux, y compris des patients, des blessés et du personnel médical, et détruisant leurs pharmacies et leurs appareils ? Où trouve-t-on des centaines de milliers de personnes déplacées à pied sur des dizaines de kilomètres en dehors de Gaza ? Certains d’entre eux sont assez âgés et incapables de marcher et d’autres sont poussés par leurs compagnons sur fauteuil roulant. Ces mêmes personnes sont bombardées par les avions de l’occupant, qui leur a conseillé de se diriger vers le sud où elles seront en sécurité. Quand elles arrivent au sud, l’occupation continue ses bombardements dans cette région selon le même argument faux et ridicule, à savoir que les chefs de la résistance et ses combattants ont fui sous le poids des bombardements du nord au sud. Alors que les combattants de la résistance dans le nord continuent en toute détermination à affronter les forces d’occupation et à leur infliger des pertes. Au milieu des décombres des maisons et dans les tentes de déplacés, les Gazaouis passent leurs journées sans nourriture, sans eau, sans électricité et sans les nécessités les plus élémentaires, affrontant le froid et la pluie.

C’est frappant que les habitants de Gaza, malgré toutes ces horreurs, soient résolus dans leur résistance et capables d’infliger des pertes douloureuses à leurs ennemis. Ils ne se lassent pas de se précipiter sur chaque bâtiment transformé par les bombardements en décombres, essayant de sauver de leurs mains ceux qui peuvent être sauvés et d’extraire les corps de leurs martyrs et s’efforçant de fournir les nécessités les plus simples de la vie.

Quant à la réalité des intentions d’Israël, il est possible de comprendre la brutalité de l’Etat hébreu dans le contexte de sa volonté de se venger du coup cruel porté par la résistance palestinienne le 7 octobre.

Cependant, les destructions et les meurtres, ainsi que les incitations à déplacer les Palestiniens au Sinaï et ailleurs ne laissent aucun doute sur la volonté d’Israël d’évacuer Gaza de ses habitants, que ce soit en tuant le plus grand nombre d’entre eux ou en les forçant à abandonner leur terre d’une manière qui répète le désastre de 1948. Cette idée a été exprimée par certains sionistes extrémistes. Sans parler de l’importance de Gaza pour les ambitieux projets stratégiques israéliens ou du document attribué aux services de renseignement israéliens intitulé « Options d’orientation politique pour la population civile dans la bande de Gaza ». La première de ces orientations étant le maintien de la population dans la bande de Gaza et l’attribution de la gouvernance à l’Autorité palestinienne. La deuxième est leur maintien dans la bande avec la création d’une autorité locale. La troisième option est leur évacuation vers le Sinaï. Le document accorde à cette option la priorité et estime qu’elle est applicable à condition que les dirigeants politiques soient stricts face à la pression internationale, tout en se basant sur le soutien des Etats-Unis et des Etats alliés. A mon avis, ce scénario est impossible vu l’attachement des Palestiniens à leur terre et le refus décisif de l’Egypte de la troisième option, avec le soutien international.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique