Mercredi, 21 février 2024
Opinion > Opinion >

La gifle

Lundi, 23 octobre 2023

Le président de l’Organisme national de la presse Abdel Sadek El Shorbagui souligne les efforts du président Abdel-Fattah Al-Sissi pour contrer tous les plans de complot contre l’Egypte et la sécurité de la région.

Aujourd’hui, nous sommes conscients de la valeur des patries et de la signification de la sécurité et de la sûreté. Nous comprenons pourquoi le président Abdel-Fattah Al-Sissi insiste sur l’importance d’être conscient des dimensions de tous les défis qui nous entourent.

Le président parle toujours de la sauvegarde des patries, des institutions et des peuples face aux tentatives de semer le chaos et la déstabilisation, lorsqu’il s’adresse au peuple égyptien pour l’inciter à s’aligner derrière l’Etat et ses institutions afin de dépasser les moments critiques et les circonstances difficiles, comme ceux que connaît actuellement la région.

Tout au long de 9 années, le président n’a cessé de mettre en garde contre ce qui se passe aujourd’hui, grâce à une vision perspicace et digne de respect et d’estime. La direction politique avait bien lu l’avenir et le président Abdel-Fattah Al-Sissi a ardemment oeuvré dans tous les domaines et secteurs jusqu’à ce que l’Etat ait récupéré sa force et celle de ses institutions capables de sauvegarder les territoires, ainsi que la souveraineté et la dignité nationales. Aujourd’hui, nous saluons ses efforts visant à protéger l’Egypte, ses territoires, son peuple et ses institutions.

Un message clair

Les déclarations du président Abdel-Fattah Al-Sissi à la conférence de presse tenue avec le chancelier allemand, Olaf Scholz, étaient claires et décisives, exprimant l’opinion de milliers d’Egyptiens qui refusent la liquidation de la cause palestinienne par les outils militaires ou n’importe quelle tentative de déplacement forcé des Palestiniens de leurs terres et que ceci soit effectué au détriment des Etats de la région. Les déclarations du président étaient également claires en ce qui concerne la nécessité de laisser entrer les aides humanitaires dans la bande de Gaza et de faciliter l’action des organisations onusiennes et non gouvernementales, en plus du refus de toute attaque contre les civils.

Les déclarations et les messages clairs du président constituent une gifle adressée à toutes les forces occidentales du mal qui complotent contre l’Egypte et la sécurité de la région. Ses déclarations ont prouvé que l’Etat égyptien est conscient de tous les plans de complot basés sur différents prétextes. Cette « gifle » est adressée à des Etats et des gouvernements qui ont fermé les yeux sur les crimes et massacres commis par les forces israéliennes d’occupation contre le peuple palestinien. C’est une gifle adressée à tous les parlements politisés et à ceux qui prétendent respecter les droits de l’homme mais qui sont devenus couverts de honte en choisissant de garder le silence après le bombardement féroce de l’hôpital Al-Ahli à Gaza.

En ce qui concerne le déplacement des Palestiniens vers le Sinaï, la réponse et le message du président Sissi sont suffisants, clairs et n’ont pas besoin d’analyse. Il a dit que les Palestiniens peuvent être déplacés vers le désert d’Al-Naqb jusqu’à la fin des opérations militaires contre les factions armées. L’Egypte est un grand Etat qui tient sincèrement à la paix. Le message est donc clair : l’Egypte ne renoncera pas à un grain de sable de ses terres et ne permettra pas que la cause palestinienne soit liquidée au détriment de sa sécurité nationale. Les Palestiniens n’accepteront aucune alternative à leur patrie et leur terre.

L’Egypte ne changera pas sa position, soutenant le droit légitime des Palestiniens à récupérer leurs terres, ainsi que le droit à la résistance. Le président a assuré qu’il faut aborder la cause palestinienne à partir d’une perspective globale et complémentaire, garantissant le droit des Palestiniens à instaurer leur Etat indépendant conformément aux frontières de 1967, dont la capitale est Jérusalem-Est. La mise en garde de l’Egypte est claire : l’escalade militaire dans la bande de Gaza laisse présager des dangers énormes et sans précédent pour toute la région. Il est possible que la situation devienne incontrôlable et que le conflit s’élargisse. Il faut donc qu’il y ait un arrêt immédiat de l’escalade en plus d’un cessez-le feu permettant le passage rapide des aides humanitaires dans la bande de Gaza.

Comme toutes les forces politiques et partisanes ainsi que le peuple égyptien l’ont fait, nous déléguons le président Abdel-Fattah Al-Sissi à adopter toutes les mesures aptes à sauvegarder la sécurité et l’unité du sol égyptien et nous le déléguons dans toute décision visant à protéger l’Egypte, sa stabilité et sa sécurité nationale, ainsi que celle de son peuple face aux complots et à l’escalade militaire dangereuse dans la bande de Gaza, qui implique des défis régionaux. Nous soutenons les décisions du président concernant la position égyptienne envers la cause palestinienne et son refus clair du ciblage des civils, ainsi que des massacres commis par les forces d’occupation.

Les défis des mondes arabe et islamique

Aujourd’hui, les monde arabe et islamique doivent être vigilants face aux complots qui menacent leur sécurité, leur stabilité et leur intégrité territoriale, en observant avec sérieux les circonstances actuelles et les réactions mondiales officielles. Celles-ci s’opposent au peuple palestinien et soutiennent l’occupation israélienne et les massacres commis contre les Palestiniens et ont accepté l’écoulement de sang des femmes, enfants et personnes âgées en soutenant les forces d’occupation par tous les moyens. Les Etats arabes et islamiques sont donc appelés à s’épauler afin de protéger leurs peuples entourés d’Etats occidentaux qui prétendent être développés mais qui sont loin du droit et de la justice.

Les circonstances actuelles ont prouvé que l’Egypte, grâce à sa direction politique consciente et ses fortes institutions, constitue la soupape de sécurité de la région sans laquelle la région aurait été exposée à la destruction et au démantèlement. En plus, les groupes extrémistes et terroristes s’y seraient infiltrés pour la réalisation d’agendas suspects. L’Egypte continuera à être une oasis de sécurité et un bouclier de stabilité de toute la région. L’Egypte a toujours affronté de grands défis et n’a jamais laissé tomber ses confrères et ne s’est jamais abstenue de soutenir ou d’aider ses confrères arabes et de servir les causes de la nation arabe et islamique.

Ce qui se passe aux frontières égyptiennes et les défis intérieurs et extérieurs que le pays affronte nécessitent un épaulement national pour soutenir l’Etat, ses institutions et sa direction politique fidèle afin de surmonter la réalité compliquée et sensible que nous vivons actuellement.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique