Dimanche, 21 avril 2024
Opinion > Opinion >

Le retour de Netanyahu

Mercredi, 23 novembre 2022

Que signifie le retour de Benyamin Netanyahu au pouvoir en Israël ? L’ancien premier ministre israélien est à la tête d’une coalition extrémiste, sans doute la plus à droite de l’histoire d’Israël. Son parti, le Likoud, devient de plus en plus radical, tout comme les partis politiques avec lesquels il s’apprête à former un gouvernement. Certains députés de sa majorité parlementaire soutiennent ouvertement des politiques racistes. C’est le cas notamment d’Itamar Ben-Gvir du Parti de la force juive, l’un des piliers de la coalition parlementaire de Netanyahu, un avocat radical qui adopte des idées kahanistes (le rabbin Meir Kahane était un idéologue extrémiste né aux Etats-Unis, qui était un parlementaire israélien dans les années 1980).

La question qui se pose à présent est : Quel sera l’effet de ce retour de Netanyahu sur les Palestiniens ? Ils sont 4,5 millions de Palestiniens à vivre dans des zones sous contrôle militaire israélien, notamment à Jérusalem- Est. L’on peut s’attendre déjà à une multiplication des incursions à la mosquée d’Al-Aqsa et à un renforcement du contrôle israélien sur Jérusalem-Est, de même qu’à une accélération de la judaïsation de la ville. Au niveau des relations avec l’Autorité palestinienne, Netanyahu renouera avec la politique qu’il a toujours adoptée par le passé et qui consiste à maintenir l’Autorité palestinienne en état de faiblesse, de façon à ce qu’elle ait toujours besoin d’Israël, tout en évitant son effondrement. Il maintiendra aussi la pression sur Gaza en faisant miroiter les avantages économiques. Le retour de Netanyahu au pouvoir en Israël ne présage assurément rien de bon.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique