Samedi, 15 juin 2024
Opinion > Opinion >

DERNIER MOT : Le document de la Nouvelle République

Mardi, 15 février 2022

Les réalisations de la Nouvelle République en Egypte ces sept dernières années prouvent l’existence d’une vision globale axée sur un objectif clair qui est l’instauration d’un Etat civil moderne possédant une armée forte et dont les citoyens ont accès aux meilleurs services et à une bonne protection sociale.

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a jeté les fondements de cette vision dans la phrase qu’il avait souvent répétée au début de son mandat : « L’Egypte est la mère du monde et sera à la hauteur du monde ». Puis, il a présenté sa vision sur l’avenir politique, économique et social du pays dans les Forums mondiaux de la jeunesse pour devenir ensuite plus précis en employant le terme « Nouvelle République ». Lors de son discours à la conférence ministérielle de l’Organisation de la coopération islamique en juillet dernier, il a affirmé que « la Nouvelle République assimilait tout le monde sans discrimination dans le cadre des principes démocratiques, de la justice, de l’égalité et de la citoyenneté ». Aujourd’hui, il est devenu possible, voire utile, de rédiger un document qui exprime la philosophie de la Nouvelle République.

Etant donné les changements qui se sont produits au niveau de l’économie en comparaison avec l’ère Moubarak, comment peut-on produire un changement au niveau de l’enseignement, du logement et de la culture? Quel est le rôle de chacun de ces domaines durant la phase actuelle? Nous avons besoin d’un document officiel sur la vision qui régit ou qui doit régir ces politiques au sein de la Nouvelle République.

Rappelons que ce sont Friedrich Engels et Karl Marx qui ont formulé le Manifeste du parti communiste qui a dominé le destin de la moitié des habitants de la planète, et que c’est le document de James Monro qui a fixé la politique étrangère des Etats-Unis en 1823. Puis il y a eu en 1904 les modifications de Roosevelt. C’est aussi Gamal Abdel-Nasser qui a formulé la philosophie de la révolution sur laquelle a été fondée l’action de l’Egypte après la Révolution de 1952.

Qui va alors formuler le document qui sera l’expression de notre Nouvelle République? Ne doit-il pas être celui qui a lancé cette vision? Est-ce qu’un comité formé de l’élite dans tous les domaines sera formé et présidé par le chef de l’Etat pour traduire la pensée de la Nouvelle République ? 

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique