Mercredi, 17 juillet 2024
L'Egypte dans l'Histoire > L'Egypte dans l'Histoire >

Le fanous du Ramadan

Mercredi, 08 juin 2016

Le fanous du Ramadan

Fanous est un terme d’origine grecque signifiant « lumière » ou « lanterne ». Les premiers à connaître le fanous sont les Egyptiens à l’époque fatimide. En effet, l’utilisation traditionnelle du fanous remonte à l’époque fatimide, lorsque le calife Al- Moezz li-Dine Allah est entré au Caire une nuit du Ramadan venant de l’Occident, et que le peuple est sorti l’accueillir en nombre, tenant des lampes pour éclairer les rues. Son utilisation s’est maintenant étendue au monde arabe et islamique.

Ces fanous sont fabriqués en bois, en carton, en plastique ou en verre. Les rues d’Egypte sont décorées par ces fanous pendant le mois du Ramadan, tout particulièrement dans les quartiers populaires. De couleurs et formes variées, ces lanternes constituent l’une des traditions de la société égyptienne. La fabrication du fanous n’est pas saisonnière car elle dure toute l’année, pour que cette lanterne soit prête au mois du Ramadan.

Le fanous du Ramadan est aussi un art folklorique attirant l’intérêt des artistes et des spécialistes. Le fanous s’est transmis de génération en génération, attirant surtout les enfants qui le portaient dans les rues en chantant des airs ramadanesques.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique