Mercredi, 24 avril 2024
Environnement > >

Environnement en bref

Lundi, 25 novembre 2013

Déchets électroniques

Les ministres de l’Environne­ment et des Télécommunications ont inauguré, la semaine der­nière, une industrie de recyclage de déchets électroniques dans la région industrielle de la ville du 6 Octobre. Les deux ministres ont signé un protocole de coopé­ration dans le domaine de la technologie de l’information, de la télécommunication et de l’en­vironnement. Les deux minis­tères devront coopérer dans les domaines de la gestion durable des déchets électroniques, la sensibilisation sociale en ce qui concerne les technologies de télécommunication respec­tueuses de l’environnement et de la modernisation du site Web du ministère de l’Environnement.

Pour sa part, le ministère de l’Environnement organisera des ateliers et des colloques, afin de promouvoir la sensibilisation environnementale dans le domaine de la technologie de l’information et de la communi­cation. Quant au ministère des Télécommunications, il aidera à créer des sites Internet pour le ministère de l’Environnement et les réserves naturelles, comme il aidera à élaborer une étude pour évaluer le volume des déchets électroniques et une autre étude pour encourager le secteur privé et la société civile à travailler dans le domaine du recyclage des déchets électro­niques.

Marée noire

Dans le cadre du plan d’ur­gence national pour lutter contre la marée noire, un nouveau centre de lutte contre la pollu­tion marine à l’huile a été inau­guré la semaine dernière dans le port d’Al-Hamra sur la Côte-Nord. Kawsar Héfni, directrice de la chambre d’opérations cen­trales au ministère de l’Environ­nement, a assuré que son service a coopéré et coordonné avec l’Organisme général du pétrole, pour fournir au centre les équi­pements mécaniques modernes pour lutter contre n’importe quelle pollution pétrolière du deuxième niveau (de 100 à 1 000 tonnes). Ce port reçoit et approvisionne plus que 40 % de la production égyptienne en pétrole brut venant de 15 diffé­rentes entreprises oeuvrant dans le désert occidental.

Déchets solides

Le ministère de l’Environne­ment vient de signer un proto­cole de coopération avec les gouvernorats de Gharbiya et de Kafr Al-Cheikh, pour l’exécu­tion du programme national des déchets solides, et ce, en coopé­ration avec la Banque allemande pour l’urbanisation (KFW), l’Agence allemande pour la coo­pération (GIZ) et l’Union euro­péenne (UE). Un protocole simi­laire a déjà été signé avec les gouvernorats d’Assiout et de Qéna. L’objectif du protocole c’est l’amélioration de la gestion des déchets solides à travers la restructuration du secteur des déchets sous l’égide du minis­tère de l’Environnement. Selon ce protocole, les deux gouverno­rats concernés sont engagés à établir une unité indépendante pour la gestion des déchets au sein du gouvernorat.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique