Dimanche, 10 décembre 2023
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

Les musées au service du développement durable

Nasma Reda , Jeudi, 18 mai 2023

Célébrée le 18 mai, la Journée internationale des musées est placée cette année sous le thème « Musées, durabilité et bien-être ».

Les musées au service du développement durable

« Musées, durabilité et bien-être » est le thème cette année de la Journée Internationale des Musées (JIM), célébrée le 18 mai par les musées de plus de 150 pays, dont l’Egypte. « Les musées peuvent contribuer de multiples façons à la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD), qu’il s’agisse de soutenir l’action en faveur du climat, de favoriser l’intégration, de lutter contre l’isolement social ou d’améliorer la santé mentale », souligne Sayed Aboul-Fadl, membre du Conseil international des musées (Icom) de l’Egypte.

Célébré pour la première fois en 1977 par l’Icom, cet événement est une occasion de souligner le rôle vital joué par les musées dans la préservation et la promotion du patrimoine culturel, ainsi que leur rôle dans la promotion de la justice sociale, de la diversité et de l’intégration. « Les musées contribuent de manière essentielle au bien-être et au développement durable de nos communautés. En tant qu’institutions de confiance et éléments importants de notre tissu social commun, ils sont particulièrement bien placés pour favoriser un changement positif », assure Aboul-Fadl.

Comme le souligne la résolution de l’Icom adoptée à Kyoto en 2019, tous les musées ont un rôle à jouer dans l’élaboration et la création d’un futur durable et ils peuvent le faire par le biais de programmes éducatifs, d’expositions, d’actions de proximité et de recherches. « Afin de réaliser les objectifs de la résolution de l’Icom en 2019, les musées égyptiens comptent organiser plusieurs manifestations tout au long de l’année : expositions, conférences et ateliers », déclare Ali Abdel-Halim, directeur du Musée égyptien du Caire, ajoutant que son établissement organisera son premier séminaire sur le « développement de l’industrie des expositions temporaires aux musées ». Selon lui, une exposition y aura lieu où les anciens moyens d’aération du musée seront exposés. A noter que depuis 2020 la Journée internationale des musées soutient chaque année un ensemble d’objectifs issus des ODD des Nations-Unies.

Le thème de 2023 est particulièrement pertinent dans le contexte actuel des bouleversements sociaux et politiques que connaît le monde. Les musées ont une responsabilité unique dans la prise de conscience des questions de justice sociale et dans la promotion de la diversité. « On essaye à travers des ateliers tout au long de l’année de devenir une plateforme pour les voix sous-représentées, dont les personnes aux besoins spéciaux, en présentant des perspectives diverses et en mettant en relief des questions en relation avec les sujets d’actualité dans le monde », assure Hussein Abdel-Bassir, directeur des musées archéologiques de la Bibliothèque d’Alexandrie. Selon lui, afin d’assurer une vie saine et promouvoir le bien-être de tous à tout âge, en particulier concernant la santé mentale et l’isolement social, quelques musées tiennent à placer des pancartes explicatives en écriture braille pour les malvoyants, d’autres organisent périodiquement des ateliers pour tous les âges.

Préserver l’environnement

La lutte contre le changement climatique et ses impacts, en adoptant des pratiques à faible émission de carbone, est un objectif-clé pour préserver le globe terrestre. « Durant les dernières années, les musées, surtout les nouveaux, essayent d’optimiser l’éclairage utilisant des sources plus économes en énergie, pour illuminer les expositions et les salles. De même, quelques-uns optent pour des sources d’énergie renouvelables telles que l’énergie solaire ou éolienne pour alimenter leurs installations », retrace Ahmed Ghoneim, chef de l’organisme du Musée national de la civilisation égyptienne (NMEC), assurant que celui-ci applique des systèmes de recyclage des déchets pour réduire leur impact environnemental.

Les musées essayent de sensibiliser non seulement le grand public, mais aussi leurs employés à la durabilité environnementale en présentant des expositions et des conférences, ainsi qu’en organisant des excursions pour les jeunes afin de les sensibiliser aux changements climatiques, à l’importance de préserver la biodiversité et à la conservation de l’environnement.

La réduction des déplacements est l’une des cibles principales pour encourager les visiteurs et les employés à utiliser des moyens de transport durables, tels que les transports en commun, le vélo ou la marche pour se rendre au musée. « L’érosion des plages, par exemple, est l’un des principaux sujets discutés au sein de la Bibliothèque d’Alexandrie et par la suite dans les galeries des musées », dit Abdel-Bassir. Selon lui, tous les laboratoires à l’intérieur des musées égyptiens pratiquent des méthodes écologiques en utilisant des matériaux non polluants pour les pièces antiques et pour l’environnement.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique