Samedi, 13 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

Découverte d’une ville romaine à Louqsor

Dalia Farouq , Mercredi, 01 février 2023

Les vestiges d’une ville romaine datant des IIe et IIIe siècles de notre ère ont été mis au jour à Louqsor, en Haute-Egypte.

Découverte d’une ville romaine à Louqsor
Une partie des poteries trouvées sur le site.

 A 500 km au sud du caire, la mission égyptienne du Conseil Suprême des Antiquités (CSA) a révélé les restes d’une ville romaine entière vieille de plus de 1 800 ans. Il s’agit, selon le ministère du Tourisme et des Antiquités, de la plus grande ville résidentielle romaine des IIe et IIIe siècles découverte sur la rive est du Nil, à proximité du temple de Louqsor. Cette ville était ensevelie sous le palais Andraous. Ce palais, qui était dans un état déplorable et partiellement effondré, a été démoli en 2021 par l’Etat dans le cadre du développement de la ville de Louqsor pour en faire le plus grand musée à ciel ouvert au monde.

Bien avant sa démolition, le palais Andraous était le théâtre de fouille clandestine. Mais une fois la maison complètement démolie, la mission du CSA a commencé ses fouilles organisées pour découvrir cette ville résidentielle romaine où les archéologues ont identifié deux tours de pigeons, des ateliers d’artisanat, des fours de métallurgie, des objets et des ustensiles en poterie, en plus d’un grand nombre de pièces de monnaie en cuivre et en bronze. D’après Mahmoud Hamed Al-Hossary, professeur d’archéologie à l’Université de la Nouvelle Vallée, c’est la première fois qu’un four de métallurgie de ce genre est découvert en Haute-Egypte. « On s’attend à beaucoup d’autres surprises lors de ces fouilles, surtout que cette région n’a jamais été fouillée auparavant », se félicite-t-il. Selon Moustapha Waziri, président du CSA, l’importance de cette découverte est qu’elle dévoile la plus ancienne ville résidentielle sur la rive est du Nil et qui constitue le prolongement de l’ancienne ville de Thèbes.

En fait, ce n’est pas la première fois que l’on réalise des découvertes dans cet endroit. Les archéologues avaient mis au jour il y a deux ans une table d’offrandes qui remonte à l’époque romaine, une stèle funéraire en granit noir montrant les rois Thoutmosis IV et Amenhotep II présentant des offrandes au dieu Amon et une autre représentant un roi ptolémaïque. Des pièces de monnaie avaient été également trouvées en plus de fours de cuisine et un grand nombre d’ustensiles qui étaient utilisés dans la vie quotidienne remontant pour la plupart à l’époque romaine.

Le président du CSA a annoncé que les fouilles se poursuivront sur le chantier. « Cette saison de fouille est vraiment fructueuse. On va continuer pour révéler de nouveaux secrets de la région. Déjà, des parties d’une maison antique de deux étages commencent à paraître. Les archéologues ont commencé à faire des fortifications afin d’arriver aux pièces de la maison et aux murs et escaliers qui sont bien clairs », conclut Waziri.


Vue générale de la ville romaine découverte à Louqsor.

 Un palais historique

Construit en 1879, le palais Andraous se situe au nord du temple de Louqsor et donne directement sur le Nil. Il appartenait à Yassa pacha Andraous, fils de Tawfiq pacha Andraous, un des dirigeants du parti politique Al-Wafd. Conçu dans un style italien, ce palais était formé de deux étages et de dizaines de pièces. Il abritait un grand nombre de trésors antiques rares qui ont été transportés aux dépôts des antiquités depuis une vingtaine d’années. Ce palais a été témoin de nombreux événements qui se sont déroulés à Louqsor. Il a aussi accueilli des leaders et de grandes personnalités, à l’instar de Saad pacha Zaghloul lors de la Révolution de 1919. C’est en 2013 que ce palais a été complètement fermé à la suite d’un crime qui y a eu lieu. Il s’agit de l’assassinat des deux vieilles filles de Tawfiq pacha Andraous, Sophie et Lodie. Depuis lors, le palais a fait l’objet d’actes de vol de pièces de valeur ou de fouilles souterraines clandestines, ce qui a affecté les bases de l’édifice, démoli après 125 ans d’existence.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique